Actualisé

SyriePlus de 40 morts en 24 heures dans des raids aériens à Alep

Plus de 40 personnes ont été tuées en 24 heures dans des raids du régime contre des quartiers rebelles situés dans l'est d'Alep, a affirmé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Mardi 27 mai, l'aviation syrienne a lâché des barils d'explosifs contre Hay Qatané, Tariq al-Bab, Boustane al-Qasr, Bani Zeid, Mghayer et Lairamoun, faisant 22 morts, tandis que mercredi 21 personnes ont péri dans un nouveau bombardement contre Mghayer, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Qui a précisé que neuf enfants figuraient parmi les morts.

«Le bilan pourrait s'alourdir car beaucoup (de blessés) sont dans un état grave et parce qu'il y a certainement encore des corps sous les décombres», a souligné l'Observatoire. Alep, ancienne capitale économique du pays, est divisée entre quartiers pro et anti-régime depuis l'été 2012.

Les quartiers rebelles de l'est d'Alep font l'objet depuis la mi-décembre d'une offensive des forces du régime, avec des bombardements réguliers souvent menés par des hélicoptères larguant des barils d'explosifs qui ont fait des centaines de morts.

(AFP)

Votre opinion