23.06.2016 à 20:51

EspagnePlus de décès que de naissances en 2015

L'Espagne a connu plus de décès que de naissances en 2015, une première depuis les années 1940, selon des chiffres provisoires dévoilés jeudi par l'Institut national de la statistique.

L'Ine attribue ces résultats à la baisse de la natalité dans les années 1980.

L'Ine attribue ces résultats à la baisse de la natalité dans les années 1980.

Keystone

Selon l'Ine, 419'109 naissances ont été enregistrées en 2015 contre 422'276 décès, soit un solde naturel négatif de 2753 pour l'Espagne.

«C'est la première fois que cela arrive depuis que l'on dispose de données annuelles», souligne l'institut public dans un communiqué.

Les premières données disponibles sur les naissances remontent à 1946.

L'espérance de vie à la naissance, deuxième plus élevée au monde en 2013 selon l'OCDE, a baissé à 82,7 ans, contre 82,9 en 2014, alors qu'elle était en augmentation quasi-constante depuis 1975.

La population a en revanche légèrement augmenté en 2015, grâce à un solde migratoire légèrement positif (28.537), alors qu'elle avait baissé chaque année depuis 2012, des milliers de personnes quittant l'Espagne faute d'emploi.

Le nombre moyen d'enfants par femme, l'un des plus faibles d'Europe, a légèrement augmenté à 1,33, mais le nombre de femmes en âge de procréer (entre 15 et 49 ans) a continué de baisser pour s'établir à 10,80 millions, contre 10,98 millions en 2014.

L'Ine attribue ces résultats à la baisse de la natalité dans les années 1980, au ralentissement de l'immigration, et à l'émigration.

L'âge moyen de la maternité, déjà le plus élevé de l'Union européenne en 2014, augmente encore à 31,9 ans, un record depuis que cette statistique est calculée en 1978.

Avec 46,5 millions d'habitants, l'Espagne est le cinquième pays le plus peuplé de l'Union européenne.

Sa population a atteint un pic à 46,8 millions en 2012.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!