Los Angeles – Plus d’un millier d’objets phares de films hollywoodiens aux enchères
Publié

Los AngelesPlus d’un millier d’objets phares de films hollywoodiens aux enchères

Le costume de John Travolta dans «Pulp Fiction», la planche de surf de Patrick Swayze dans «Point Break» et le sabre laser de Liam Neeson dans «La Menace Fantôme» sont au menu d’une gigantesque vente aux enchères organisée cette semaine à Beverly Hills.

Le costume noir signé Perry Ellis porté par John Travolta dans «Pulp Fiction» fait partie des pièces les plus recherchées.

Le costume noir signé Perry Ellis porté par John Travolta dans «Pulp Fiction» fait partie des pièces les plus recherchées.

AFP

«Batman», «Retour vers le Futur», Harry Potter, James Bond, «Game of Thrones» ou encore Marilyn Monroe, Bruce Willis et Keanu Reeves: au total, plus de 1200 objets liés à des films emblématiques et des célébrités sont mis en vente jeudi et vendredi par la maison spécialisée Julien’s Auctions près de Los Angeles.

Les pièces les plus recherchées devraient être le costume noir signé Perry Ellis porté par John Travolta dans «Pulp Fiction» et le sabre laser de Liam Neeson dans son rôle du jedi Qui-Gon Jinn dans le volet de Star Wars «La Menace Fantôme», tous deux estimés entre 20’000 et 40’000 dollars, comme la célèbre combinaison jaune de Bruce Lee (portée non par l’acteur mais par le cascadeur qui lui servait de doublure) dans «Le Jeu de la mort» ou son nunchaku noir fait sur-mesure. La tenue endossée par Arnold Schwarzenegger dans «Terminator 2» avec blouson de motard et pantalon de cuir assorti, est quant à elle estimée entre 20’000 et 30’000 dollars.

Outre les désormais habituels lots de baguettes magiques maniées par divers personnages des films Harry Potter, les fans de films d’action pourront tenter d’acquérir des armes factices brandies par Bruce Willis lorsqu’il interprétait John McClane dans la saga «Die Hard» ou utilisées sur le tournage de «John Wick».

Une fausse dague en obsidienne utilisée dans la série «Game of Thrones» pour combattre les créatures venues du froid sera même mise sous le marteau, pour un prix estimé entre 3000 et 5000 dollars.

Les admirateurs des actrices de légende pourront rêver avec une série d’objets personnels ayant appartenu à l’inoubliable Marilyn Monroe, dont un poème manuscrit, des vêtements portés par Elizabeth Taylor et Doris Day ou même le lasso doré qui équipait Gal Gadot dans «Wonder Woman».

(AFP)

Votre opinion

0 commentaires