Suisse: Plus d’un quart des personnes handicapées discriminées au travail
Publié

SuissePlus d’un quart des personnes handicapées discriminées au travail

Outre la discrimination, les personnes handicapées sont aussi davantage victimes d’intimidation ou de mobbing et de harcèlement.

Les personnes handicapées rencontrent aussi des difficultés dans l’utilisation des transports publics.

Les personnes handicapées rencontrent aussi des difficultés dans l’utilisation des transports publics.

KEYSTONE

En 2018, 69% des personnes handicapées étaient présentes sur le marché du travail, mais leur qualité de vie sur le lieu professionnel était moins bonne que celle des personnes sans handicap. Parmi elles, 26% subissent des discriminations au travail.

Quatre pour cent d’entre elles indiquent avoir été discriminées en raison de leur handicap au cours des douze derniers mois précédant l’enquête, et 12% des personnes fortement limitées par leur handicap l’indiquent, selon la nouvelle statistique de poche sur l’égalité pour les personnes handicapées de l’Office fédéral de la statistique (OFS). Ce dernier a publié cette enquête jeudi, à l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées.

Sont considérées dans l’étude les neuf formes de discrimination ou de violence suivantes: discrimination en raison de l’âge, du sexe, de l’origine ou du handicap, violence verbale ou physique, menaces, intimidations, mobbing ou harcèlement sexuel. En comparaison, 18% des personnes sans handicap ont indiqué avoir été victimes de telles discriminations, d’après l’OFS.

Outre la discrimination liée au handicap, les personnes handicapées sont aussi davantage victimes d’intimidation ou de mobbing et de harcèlement (11%). Elles subissent aussi des discriminations en raison de l’âge (9%).

Chez les personnes handicapées, quatre sur dix travaillent à temps partiel, contre 27% des personnes sans handicap. Alors qu’un peu plus de deux tiers d’entre elles participent au marché du travail, la proportion tombe à 46% chez les personnes fortement limitées par leur handicap, contre 82% chez les personnes sans handicap, selon l’OFS.

Transports publics aussi

Les personnes handicapées rencontrent aussi des difficultés dans l’utilisation des transports publics. C’est le cas de 11% d’entre elles, écrit l’OFS. Chez les personnes fortement limitées par leur handicap, trois sur dix sont concernées.

D’après l’enquête suisse sur la santé 2017, citée dans le communiqué, d’un point de vue médical, plus de 4% de la population de 15 ans ou plus vivant dans un ménage privé déclare avoir une limitation fonctionnelle importante ou complète de l’ouïe, de la vue, de la locomotion ou de la mémoire. Par ailleurs, l’office indique qu’en 2019, 6% de la population touchaient des prestations de l’AI et 4% bénéficiaient d’une rente d’invalidité.

(ATS/NXP)

Votre opinion

1 commentaire