Suisse: Plus d’un tiers des paralysies sont dues à des chutes
Publié

SuissePlus d’un tiers des paralysies sont dues à des chutes

Les chutes restent la cause la plus fréquente qui conduit à une paralysie médullaire, devant les accidents de sport.

Record mondial: plus de 60% des paralysés médullaires suisses sont réintégrés dans le monde du travail.

Record mondial: plus de 60% des paralysés médullaires suisses sont réintégrés dans le monde du travail.

Fondation suisse pour paraplégiques

Quelque 1503 patients ont été hospitalisés au Centre suisse des paraplégiques l’année dernière; c’est 335 de plus qu’en 2020, annonce la Fondation suisse pour paraplégiques dans un communiqué jeudi. Il s’agit principalement des blessés médullaires qui ont été traités, mais aussi des personnes souffrant de problèmes de dos complexes, précise-t-elle.

Ce sont les chutes qui ont été la cause d’accident la plus fréquente (37%) chez les patients avec une paralysie médullaire. Viennent ensuite les accidents de sport (27%) et les accidents de la route (26%).

Pour rappel, la paralysie médullaire résulte d’une section ou d’une lésion des voies sensibles et motrices dans la moelle épinière, ainsi que d’une destruction des neurones dans le territoire touché. Ce qui fait que le blessé remarque, immédiatement après l’accident qu’il n’arrive plus à bouger les jambes et qu’il a des troubles de la sensibilité.

Les chutes ont été la cause d’accident la plus fréquente chez les patients avec une paralysie médullaire en première rééducation.

Les chutes ont été la cause d’accident la plus fréquente chez les patients avec une paralysie médullaire en première rééducation.

La pandémie n’a pas gêné les traitements

Le traitement des personnes paralysées médullaires a pu être maintenu sans interruption malgré la pandémie de Covid, se réjouit aussi la Fondation. Grâce à l’extension de la clinique de Nottwil et au recrutement de personnel, davantage de patients ont même pu être traités. Les patients hospitalisés ont bénéficié de 60’570 jours de soins, soit 4203 de plus qu’en 2020 (560’367).

Autre bonne nouvelle: en 2021, le développement de l’offre du service ParaWork du Centre suisse des paraplégiques a contribué «de manière décisive» à ce que plus de 60% des paralysés médullaires soient réintégrés professionnellement en Suisse, soit plus que partout ailleurs dans le monde, souligne la Fondation.

(cht)

Votre opinion

0 commentaires