Plus que jamais, nous avons besoin davantage d’équité!

Publié

PartenariatPlus que jamais, nous avons besoin davantage d’équité!

Après le scandale provoqué par la révélation des marges de Coop et de la Migros sur les produits laitiers, n’oubliez pas: c’est vous qui avez, au final, le pouvoir de dire «cela suffit!»

par
Berthe Darras
(Coopérative Lait équitable)
dr

Vous n’avez pas pu manquer fin juin le scandale provoqué par la révélation des marges de la Coop et la Migros sur les produits laitiers. Si oui, un petit rappel: à la suite du piratage des données informatiques d’un transformateur laitier – les Laiteries Réunies de Genève – des journalistes de Le Temps et Heidi. news ont eu accès à des informations qui ont enfin permis de calculer les marges de la grande distribution. Car, en ce royaume, c’est l’opacité qui règne en temps normal.

Qu’ont révélé ces données? Après analyse de 77 produits laitiers, les marges brutes atteignent en moyenne 57% chez Coop et 46% chez Migros, alors qu’elles ne sont que de 35% chez Aligro et 34% chez Manor. En comparaison, en France voisine, les hypermarchés pratiquent un taux compris entre 16% et 20%. Comment justifier une telle différence?

Au Lait équitable Faireswiss, ces révélations nous ont complètement choquées. Comment se fait-il qu’il soit si compliqué de mieux répartir la valeur ajoutée tout au long de la chaîne et ainsi mieux rémunérer les producteurs? Comment se fait-il que les producteurs soient toujours si peu valorisés, alors que nous mangeons grâce à eux avant tout? Comment se fait-il que la plupart des enseignes en Suisse – sauf Manor et Spar, que nous remercions grandement – ne veulent pas mettre en avant le Lait équitable Faireswiss? (Nous avions fait un passage furtif à la Migros d’avril 2021 à fin février 2022, avant d’être mis dehors).

Consommateurs, consommatrices, faites les bons choix! Soutenir des enseignes qui n’ont que peu de respect pour les producteurs suisses – ou aller vous fournir dans les épiceries locales autour de chez vous, directement à la ferme, etc. N’oubliez pas, c’est vous qui avez, au final, le pouvoir de dire «cela suffit!»

Retrouvez-nous sur notre site internet et sur nos réseaux sociaux Facebook et Instagram.

En partenariat avec «La Semaine du goût»

Ton opinion