Japon – Dix-sept blessés après une attaque dans un train à Tokyo
Publié

JaponDix-sept blessés après une attaque dans un train à Tokyo

Un individu a déclenché un incendie dimanche dans un train de la capitale japonaise et a attaqué des passagers avec un couteau. L’assaillant présumé a été interpellé.

Dix-sept personnes, selon un nouveau bilan, ont été blessées dans une attaque au couteau perpétrée par un jeune homme dimanche dans un train à Tokyo. L’assaillant a aussi bouté le feu à la rame, avant d’être arrêté. Des dizaines de pompiers et de policiers se sont rendues sur les lieux de l’agression.

Un homme a été arrêté après avoir attaqué dimanche des passagers dans un train à Tokyo avec un couteau et avoir déclenché un incendie à bord, ont annoncé des médias locaux faisant état de 17 blessés, dont un grave.

Une vidéo filmée à bord publiée sur Twitter montrait des passagers paniqués courant dans le train, fuyant des flammes et de la fumée envahissant les wagons. Une autre vidéo montrait des passagers en train d’évacuer par des fenêtres le train de la ligne Keio immobilisé dans une station de la banlieue ouest de la capitale japonaise.

L’agence de presse Kyodo a donné un bilan de 15 blessés, tandis que la chaîne de télévision publique NHK faisait état de 17 blessés, dont un grave, un homme d’une soixantaine d’années. L’agresseur présumé, qui serait âgé d’une vingtaine d’années, a attaqué des personnes avec un couteau et allumé un incendie en répandant dans le train un liquide non identifié, selon des médias. Il aurait été arrêté pour tentative de meurtre.

AFP

La police a décliné tout commentaire, et la compagnie ferroviaire Keio a déclaré qu’«un incident impliquant des blessés» s’était produit peu avant 20 h (13 h en Suisse) près de Kokyuro, dans la banlieue ouest de Tokyo.

«D’abord j’ai cru que c’était un événement lié à Halloween. Mais j’ai fui quand un homme armé d’un long couteau est entré», a déclaré un passager qui s’en est sorti indemne. L’assaillant a commis ses actes sans montrer la moindre émotion, «juste mécaniquement», a dit une passagère, ajoutant: «Je pense que ça a fait peur à tout le monde.» Aussitôt après l’attaque, des dizaines de pompiers et de policiers se sont rendus sur place.

L’attaque est survenue au moment où les bureaux de vote fermaient dans le pays qui organisait dimanche des élections législatives, et aussi en pleine fête d’Halloween, très populaire dans l’archipel nippon.

Agressions rares au Japon

Les agressions sont rares au Japon, où la législation sur les armes à feu est par ailleurs extrêmement stricte. Cependant, en août, deux autres attaques ont eu lieu dans les transports publics de Tokyo. Au début du mois, alors que se tenaient les Jeux olympiques dans la capitale japonaise, une attaque au couteau à bord d’un train de banlieue avait fait dix blessés. Puis, le 24 août, deux personnes avaient subi des brûlures à l’acide sulfurique dans une station de métro de la capitale. Dans les deux cas, les suspects, des Japonais, avaient été arrêtés peu après. AFP

(AFP)

Votre opinion