22.12.2016 à 17:44

FribourgPlusieurs cas de skimming recensés ces derniers mois

La police alerte la population contre les distributeurs de billets trafiqués. La ville de Bulle a notamment été touchée.

par
ats
Exemple d'un automate modifié par les malfrats.

Exemple d'un automate modifié par les malfrats.

Illustration, Keystone

Après avoir enregistré de nombreux cas depuis fin octobre, la Police cantonale fribourgeoise lance une mise en garde contre une recrudescence du skimming dans le canton. Cette opération frauduleuse consiste à modifier les automates des banques et à les équiper d'un dispositif permettant de copier les données des cartes bancaires et de récupérer les codes secrets.

Fin octobre, la ville de Bulle a été particulièrement touchée, alors qu'une manifestation s'y déroulait: une dizaine de personnes ont déjà déposé plainte, indique la Police. Laquelle rappelle quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises lorsqu'on se trouve au distributeur:

- masquer le clavier lorsqu'on compose son code, pour empêcher qu'il puisse être filmé ou relevé par quelqu'un se trouvant à proximité; - ne jamais se laisser distraire; - ne pas confier sa carte à un tiers; - contrôler régulièrement l'état de ses comptes bancaires: - alerter la police si on soupçonne qu'un appareil a été trafiqué.

Toute la Suisse visée

Dans la dernière statistique semestrielle publiée, en juillet dernier, la Prévention suisse de la criminalité (PSC) faisait déjà état d'un nombre de cas de skimming record, entre janvier et juin. Trente-cinq ont été recensés en six mois, soit quatre fois plus qu'à la même période de 2015.

Ce sont surtout les automates à billets et les appareils permettant de faire le plein aux stations-service qui sont touchés: les bancomats sont mieux protégés. Jusqu'à fin juin, 2200 cartes bancaires ont dû être bloquées après un soupçon de skimming. Il s'agit du double par rapport au premier semestre 2015 (1100 cartes concernées).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!