30.10.2018 à 10:31

FrancePlusieurs régions touchées par les intempéries

Le Massif central a payé un lourd tribut tant en termes de pannes d'électricité que de paralysie sur les routes.

1 / 40
Dix personnes, dont une famille de neuf personnes, ont trouvé la mort dans la région de Palerme en Sicile, en raison d'inondations provoquées par des rivières sorties de leur lit. (4 novembre 2018)

Dix personnes, dont une famille de neuf personnes, ont trouvé la mort dans la région de Palerme en Sicile, en raison d'inondations provoquées par des rivières sorties de leur lit. (4 novembre 2018)

Twitter, Keystone
La vallée Pettorina, en Vénétie, a subi de gros dégâts. 3 novembre 2018).

La vallée Pettorina, en Vénétie, a subi de gros dégâts. 3 novembre 2018).

Keystone
Les fortes pluies et les vents violents qui se sont abattus sur l'Italie ont fait ailleurs qu'en SIcile 17 morts. Ici à Rome. (3 novembre 2018)

Les fortes pluies et les vents violents qui se sont abattus sur l'Italie ont fait ailleurs qu'en SIcile 17 morts. Ici à Rome. (3 novembre 2018)

Keystone

La neige a piégé plus de 2000 véhicules sur les routes du Massif central et privé d'électricité 195'000 foyers, tandis que 17 départements restent jusqu'à mardi midi en alerte orange neige-verglas.

1250 poids lourds et 700 voitures restaient immobilisés mardi matin sur différents axes du Massif central, selon la gendarmerie.

Cette nuit, 950 personnes en Haute-Loire et 200 dans la Loire, bloquées sur les routes, notamment sur la RN 88 entre Saint-Etienne et Le-Puy-en-Velay, ont été hébergées dans des centres d'urgence, selon les préfectures.

«Un grand nombre de ces naufragés de la route ont été amenés par des équipages de police, ainsi que par des pompiers qui sillonnaient la route en 4 X 4», a déclaré à l'AFP le maire-adjoint à la sécurité de Firminy (Loire), Mourad Bachekour. Des collations, des lits et des couvertures ont été fournis aux automobilistes en détresse, a précisé l'élu.

Les conditions de circulation étaient également «très difficiles» sur l'A89 et l'A72, selon Vinci Autoroutes. Sur l'A89, au niveau de Thiers, 40 poids lourds qui bloquent la chaussée étaient en cours d'évacuation, a indiqué la préfecture du Puy-de-Dôme.

Dans l'Aveyron, un accident de circulation avec 4 véhicules lié à la mauvaise météo a entraîné lundi la mort d'une femme de 75 ans.

«Nuit difficile»

«C'est toujours délicat de dire que ça a bien fonctionné quand des centaines de personnes ont pu connaître une nuit difficile. Mais le système d'hébergement d'urgence a bien fonctionné. Beaucoup de places avaient été ouvertes en amont; les systèmes d'alerte entre Météo-France et les collectivités territoriales et les services de l'Etat en région ont bien fonctionné aussi», a déclaré sur France Inter le ministre chargé des collectivités territoriales, Sébastien Lecornu.

Fortement perturbé depuis lundi soir, le trafic ferroviaire entre Lyon et Saint-Etienne va progressivement revenir à la normale à partir de 10H00, a assuré la direction régionale de la SNCF. Les autres liaisons entre Saint-Etienne, Firminy, Roanne et Montbrison étaient interrompues et devraient être rétablies dans la matinée.

A la gare de La Part-Dieu à Lyon, 500 voyageurs se sont retrouvés sans train pour rejoindre Saint-Etienne. Près de 400 d'entre eux ont passé la nuit dans deux rames de TGV et une centaine d'autres ont été hébergés à l'hôtel.

Au total, 195'000 foyers étaient privés d'électricité en France après les fortes chutes de neige et de pluie, a annoncé Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution de courant. Le département de la Loire concentre à lui seul 70'000 foyers sans électricité.

La neige tombée au-dessus de 400 à 600 mètres dans la nuit sur le Massif Central a atteint le Limousin et devait continuer à s'étendre vers le Centre et la Bourgogne pour arriver aux portes de l'Ile-de-France.

Mardi matin, l'alerte orange neige et verglas a été levée sur huit départements dans le sud du Massif Central, une partie de Rhône-Alpes et la Seine-et-Marne mais reste maintenue sur 17 départements: l'Ain, l'Allier, les Ardennes, l'Aube, le Cher, la Corrèze, la Côte-d'Or, la Creuse, la Loire, la Haute-Loire, le Loiret, la Marne, la Haute-Marne, la Nièvre, le Puy-de-Dôme, la Saône-et-Loire et l'Yonne. Mardi après-midi, seuls 5 départements devraient être maintenus en vigilance orange: les Ardennes, l'Aube, la Côte-d'Or, la Marne et la Haute-Marne.

Fin d'alerte en Corse

La Corse est sortie de la vigilance orange pour les orages, pluies inondations, vagues submersions, les précipitations baissant «progressivement d'intensité et cessant en cours de matinée», selon Météo-France. La situation s'est améliorée après la levée de l'alerte rouge vents sur les deux départements et la tempête Adrian qui a frappé l'île s'éloigne vers le nord.

Lundi soir, un pompier à la retraite de 70 ans a été grièvement blessé par un morceau de portail emporté par le vent, en Balagne, dans le nord-ouest de l'île, a -t-on appris auprès de la préfecture.

C'est la première fois de son histoire que la Corse-du-Sud a été placée en vigilance rouge. L'autre département de l'île, la Haute-Corse l'avait été, il y a deux ans, pour un risque d'inondations.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!