Actualisé 20.04.2017 à 05:21

IsraëlPlusieurs tonnes d'armes chimiques en Syrie

Selon Israël, Assad détiendrait encore plusieurs tonnes d'armes chimiques malgré un accord datant de 2013.

Image d'archive - Bachar el-Assad - février 2017

Image d'archive - Bachar el-Assad - février 2017

Keystone

Les forces du président syrien Bachar el-Assad possèdent encore plusieurs tonnes d'armes chimiques, a affirmé mercredi un haut responsable israélien. Il y a deux semaines, une attaque chimique a tué près de 90 personnes dans le village syrien de Khan Cheikhoune.

Israël, au côté de nombreux pays, impute l'attaque à l'armée syrienne. Le ministre français des affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a annoncé mercredi que les services de renseignements français avaient la preuve de l'implication du régime syrien.

Le directeur général de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a le même jour conclu de manière «irréfutable» à l'utilisation de gaz sarin ou d'une substance similaire dans l'attaque du 4 avril dernier à Khan Cheikhoune.

Un haut responsable de l'armée israélienne a indiqué à des journalistes israéliens que «quelques tonnes d'armes chimiques» restaient en la possession des forces du président Assad, a confirmé à Reuters un porte-parole israélien. Des médias locaux précisent que jusqu'à trois tonnes d'armes chimiques seraient détenues par Damas.

Selon un accord conclu en 2013 sous l'égide de la Russie et des Etats-Unis, la Syrie avait accepté de détruire toutes ses armes chimiques.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!