Motocyclisme - Pol Espargaró crée la sensation
Publié

MotocyclismePol Espargaró crée la sensation

Le pilote Honda s’offre sa première pole sous ses nouvelles couleurs. Rossi brillant huitième des qualifications du GP de Grande-Bretagne. Lüthi 17e en Moto2.

par
Jean-Claude Schertenleib
L’Espagnol Pol Espargaró a été brillant sur le circuit de Silverstone. Il sera en pole dimanche. 

L’Espagnol Pol Espargaró a été brillant sur le circuit de Silverstone. Il sera en pole dimanche.

AFP

Une Honda en pole position, on pouvait l’imaginer en regard des progrès physiques de Marc Márquez, qui avait dû faire l’impasse sur l’essentiel de la saison dernière, après une grave blessure. Cette pole, pour le premier constructeur au monde, est arrivée, mais c’est bien le nouvel équipier de l’octuple champion du monde, Pol Espargaró, qui a réussi la sensation parfaite à Silverstone: «J’aimerais pouvoir célébrer ce moment comme si j’avais gagné une course. Aujourd’hui, j’ai assurément passé un cap, non seulement dans mon adaptation à la Honda, mais bien dans ma carrière. C’est la preuve que lorsqu’on travaille beaucoup, on est toujours récompensé», a expliqué l’Espagnol au pied du podium.

Pol Espargaró a finalement battu Francesco Bagnaia (Ducati) de 22 millièmes et Fabio Quartararo (Yamaha) de 36 millièmes. Quatrième, le «rookie» Jorge Martin (Ducati) a fait passer le frisson chez tous ses adversaires, lorsqu’il a d’abord été crédité d’un chrono une seconde plus rapide que le meilleur temps absolu du circuit britannique; même dans sa propre équipe, on n’a pas cru à l’exploit, avec raison: Martin avait, sans le vouloir, pris un raccourci dans le virage No 8!

Valentino Rossi solide

Brillante performance du futur retraité Valentino Rossi (Yamaha), huitième à un peu plus de 6 dixièmes de la pole, qui s’élancera donc de la troisième ligne de la grille de départ, dimanche à 14 heures.

En Moto2, après avoir obtenu son ticket direct pour la phase décisive des qualifications, Thomas Lüthi (Kalex) n’a pas réussi à sortir un tour parfaitement clair; il prendra le départ (15 h 30, la classe intermédiaire fermant le programme de ce GP de Grande-Bretagne) du milieu de la sixième ligne (17e temps).

Votre opinion