Affaire Polanski: Polanski: le parquet de Berne devrait hériter de la nouvelle plainte pénale
Actualisé

Affaire PolanskiPolanski: le parquet de Berne devrait hériter de la nouvelle plainte pénale

Renate Langer a porté plainte auprès de la police saint-galloise contre le réalisateur, qu'elle accuse de l'avoir violée à Gstaad (BE) en février 1972, alors qu'elle avait 15 ans. L'affaire devrait être instruite par le ministère public bernois.

par
Lematin.ch
Le réalisateur était hier à Zurich pour le festival du film.

Le réalisateur était hier à Zurich pour le festival du film.

Keystone

Un communiqué du ministère public de Saint-Gall vient de tomber. La plainte pénale déposée par l'ancienne actrice allemande devrait atterrir sur le bureau d'un procureur bernois, les faits présumés invoqués par Renate Langer s'étant déroulés à Gstaad (BE). Un courrier des autorités judiciaires saint-galloises partira encore aujourd'hui afin que le parquet de Berne accepte de se saisir officiellement de ce nouveau volet de l'affaire Polanski.

Renate Langer est la quatrième femme à accuser le réalisateur Roman Polanski d'agression sexuelle. La police de Saint-Gall a confirmé au «New York Times» qu'une rencontre avec elle avait eu lieu le 26 septembre mais doit encore déterminer si une poursuite juridique peut être engagée.

L'actrice allemande explique ne pas avoir porté plainte jusque-là par crainte de la réaction de ses parents. La seule personne à qui elle en avait parlé jusque-là état un petit ami, des années après l'agression. «Ma mère en aurait fait une crise cardiaque. J'avais honte je me sentais seule», explique-t-elle dans le «NYT». Son père est décédé cet été et sa mère il y a deux ans.

Harland Braun, avocat de Polanski, a refusé de commenter l'accusation. Polanski avait plaidé coupable en 1977 d'agression sexuelle contre Samantha Geimer lorsqu'elle avait 13 ans. Mais son avocat a depuis contesté toutes les autres accusations.

Votre opinion