Actualisé

DébatPolémique après la diffusion de la vidéo de l’accident de Sierre

La police valaisanne aurait-elle dû diffuser la vidéo du quart d'heure qui suit l'accident de car de Sierre ? La question fait débat. La conseillère d'Etat Esther Waeber-Kalbermatten juge, elle, cette diffusion inutile.

La conseillère d'Etat Esther Waeber-Kalbermatten.

La conseillère d'Etat Esther Waeber-Kalbermatten.

Keystone

La diffusion lundi par la police cantonale valaisanne de la vidéo du quart d’heure qui suit l’accident de car de Sierre le 13 mars 2012 fait débat. La conseillère d’Etat Esther Waeber-Kalbermatten juge cette diffusion inutile. «Je suis contre une publication d’images d’un accident, c’est pour moi du voyeurisme», a déclaré mardi sur les ondes de la RTS la cheffe du département cantonal valaisan de la sécurité. Elle précise vouloir explorer toutes les pistes pour «éviter que la police continue de communiquer de cette manière».

Les images diffusées sur les sites de plusieurs médias montrent le car immobilisé dans le tunnel juste après son accident et les quinze minutes qui suivent. La diffusion de la vidéo faisait suite à des critiques de parents de victimes concernant la lenteur de l’arrivée de secours.

Vue par des milliers d’internautes

Vue à plus de 160’000 reprises en moins de 24 heures sur le site Youtube, la vidéo montre que des automobilistes se sont arrêtés pour porter secours aux blessés. La première patrouille de police est arrivée sur les lieux 10 minutes après le crash et la première ambulance est arrivée après 17 minutes.

La vidéo montre également de quelle manière les premiers policiers arrivés ont porté secours aux blessés et préparé l’intervention des sanitaires et pompiers en brisant les fenêtres latérales du car. Mme Waeber-Kalbermatten estime qu’il n’y avait pas besoin «de diffuser cette vidéo pour donner la confirmation que la police a travaillé juste».

La vidéo a été reprise par différents médias belges qui l’ont diffusée sur leur site internet. Elle compte au nombre des informations les plus consultées de ces sites depuis sa mise en ligne lundi après-midi.

Le car transportait 52 personnes, dont de nombreux enfants de classes belges, rentrant de vacances de neige. Dans un tunnel autoroutier à Sierre, il a percuté de plein fouet une paroi. L’accident a fait 28 morts dont 22 enfants.

(ats)

Votre opinion