Syrie: Policiers attaqués: l’épouse d’Hannibal Kadhafi refait parler d’elle
Publié

SyriePoliciers attaqués: l’épouse d’Hannibal Kadhafi refait parler d’elle

Celle qui avait été arrêtée à Genève aurait volontairement percuté des agents comme des piétons.

par
Renaud Michiels
Hannibal Kadhafi et son épouse Aline Skaf, en 2011.

Hannibal Kadhafi et son épouse Aline Skaf, en 2011.

AFP

L’épouse d’Hannibal Kadhafi Aline Skaf refait parler d’elle pour un pétage de plombs présumé particulièrement saisissant. Les faits relatés par le média libanais Al-Modon sont pour l’heure à prendre au conditionnel car il n’existe manifestement pas de confirmation officielle. Ils auraient eu lieu il y a dix jours à Damas, en Syrie, où vit Aline Skaf.

La belle-fille de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi aurait été contrôlée par un policier pour un non-respect du code de la route. Furieuse à l’idée d’être amendée, en rage, elle aurait volontairement visé des agents, percutant et blessant deux policiers et trois piétons avec son 4x4. Elle était alors ivre, est-il précisé.

Intervention d’un dignitaire

La suite? Des bagarres entre des policiers et des gardes de la sécurité privée d’Aline Skaf, agrémentés de cris, d’insultes et de menaces de cette dernière… Les heurts auraient pris fin avec l’intervention d’un «haut responsable du régime syrien». Qui, selon des témoins oculaires… a ordonné aux policiers de se retirer et a permis à l’épouse d’Hannibal Kadhafi de repartir en voiture!

Selon des médias locaux repris par des médias britanniques comme «Times» ou le «Daily Mail», lintervention présumée du fonctionnaire comme le fait qu’Aline Skaf s’en serait tiré à si bon compte a choqué et mis en colère, y compris des personnalités pro-régime. Beaucoup se sont exprimés sur les réseaux sociaux. Selon certaines sources, Aline Skaf serait cependant désormais recherchée par la police.

Passé violent

Voilà en tout cas qui rappellera quelques mauvais souvenirs aux Suisses. Pour rappel, cétait l’arrestation à Genève en juillet 2008 d’Hannibal Kadhafi et de son épouse qui avait engendré une longue et retentissante crise diplomatique entre la Suisse et la Libye avec, entre autres, la détention durant des mois des deux otages suisses Max Göldi et Rachid Hamdani. À l’origine de cette arrestation, le couple était accusé d’avoir brutalisé ses domestiques.

Ancien mannequin, la Libanaise Aline Skaf, aujourd’hui 40 ans, avait fait reparler d’elle trois ans plus tard, accusée cette fois d’avoir volontairement versé de l’eau bouillante sur la tête d’une nourrice, la blessant grièvement.

Aline Skaf vit aujourdhui en Syrie, où elle a obtenu l’asile politique. Aux dernières nouvelles son mari Hannibal Kadhafi serait toujours détenu au Liban, où les autorités l’accusent de détenir des informations sur une ancienne affaire, la disparition d’un dirigeant religieux libanais en 1978 en Libye.

Votre opinion