Actualisé

Alizée Gaillard«Poser nue, c’était célébrer la femme»

La Valaisanne de 29 ans installée à Hollywood avait posé en 2011 pour un grand photographe de mode. Aujourd’hui, elle autorise la publication de ses clichés dénudés. Interview.

par
De notre correspondant à Hollywood: Henry Arnaud

Vous avez toujours refusé de poser nue. Pourquoi avoir dit oui à ces photos ? C’est un grand photographe de mode, David Bellemere, qui travaille souvent avec de grands magazines comme ‘Vogue’, qui m’avait proposé de participer à un projet de livre qu’il réalisait sur les femmes en 2011. J’ai accepté car son ouvrage voulait célébrer la femme sans maquillage, sans artifice et dans sa beauté naturelle. Le photographe avait des femmes de différents horizons, et pas seulement des mannequins ou des célébrités. Il m’avait promis que mes photos nues ne seraient nulle part ailleurs que dans son livre.

Votre opinion