15.07.2020 à 09:11

MoqueurPour 50 Cent, la candidature de Kanye West est une diversion

Le rappeur a critiqué le mari de Kim Kardashian pour s'être présenté à la présidence américaine. Dans une interview pour Billboard, il a affirmé que son rival ne cherchait qu'à distraire le public.

par
Cover Media/LeMatin.ch
50 Cent s'est également moqué du fait que la société YEEZY de Kanye West avait reçu plus de 2 millions de dollars dans le cadre du programme de protection des salaires de l'administration Trump.

50 Cent s'est également moqué du fait que la société YEEZY de Kanye West avait reçu plus de 2 millions de dollars dans le cadre du programme de protection des salaires de l'administration Trump.

AFP

50 Cent a pris pour cible Kanye West pour avoir annoncé sa candidature à l'élection présidentielle américaine. Le rappeur a révélé son intention d'entamer la course à la Maison-Blanche contre l'actuel président Donald Trump et son rival démocrate Joe Biden, le jour de l'indépendance des États-Unis, suscitant de nombreuses réactions d'incrédulité et des moqueries.


Le chanteur d’«In Da Club» s'est aussi exprimé sur la carrière politique de son ancien rival, l'accusant de n'être qu'une distraction lors d'une élection présidentielle américaine cruciale. «Je vais envisager de me présenter aussi. Je vais me présenter pour créer une diversion pour quelqu'un d'autre, a-t-il déclaré à «Billboard». La nouvelle mode, c'est de se présenter pour créer une diversion et distraire les gens.»

Traité de «crétin» par Obama

Le rappeur s'est également moqué du fait que la société YEEZY de Kanye West avait reçu plus de 2 millions de dollars dans le cadre du programme de protection des salaires de l'administration Trump, ce qui aurait permis de sauver plus de 100 emplois. «Vous présenteriez-vous contre quelqu'un qui vient de vous donner 2 millions de dollars?» a-t-il ajouté.


50 Cent a également rappelé que le président Barack Obama avait qualifié West de «crétin» pour avoir interrompu le discours de Taylor Swift lors des MTV Video Music Awards en 2009, ajoutant: «C'est peut-être pour cela que tu soutiens celui-ci (président).»


Dans son interview, 50 Cent a également applaudi, avec un brin d'ironie, la position ferme de Donald Trump, expliquant que ce dernier lui avait enseigné une bonne leçon: «Vous savez ce que j'ai appris de mon président? Que je n'ai pas à m'excuser. Et quoi que vous fassiez, ce sont des fake news.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé