Initiative populaire: Pour en finir avec les feux d’artifice en Suisse

Publié

Initiative populairePour en finir avec les feux d’artifice en Suisse

Annoncée l’année dernière, l’initiative visant à interdire les feux d’artifice en Suisse a été lancée par les milieux de protection des animaux.

par
Eric Felley
C’est justement ce genre d’ambiance que les initiants ne veulent plus voir, ni entendre en Suisse.

C’est justement ce genre d’ambiance que les initiants ne veulent plus voir, ni entendre en Suisse.

Getty Images

La récolte de signatures en faveur de l’initiative «Pour une limitation des feux d’artifice» débute officiellement ce mardi 3 mai 2022. Annoncée déjà l’année dernière, cette proposition se veut très restrictive et en appelle à «une Suisse sans le bruit de feux d’artifice, pour la protection des personnes, de l’environnement et des animaux». En cas d’événement d’importance supra régionale, les cantons pourraient obtenir des dérogations exceptionnelles.

Le ras-le-bol des chiens

Pour les initiants, les pétards et autres fusées sont «une source de stress pour les personnes sensibles au bruit ou qui souhaitent passer une soirée de détente en plein air. Ils provoquent la panique chez les enfants en bas âge, ainsi que chez les animaux domestiques, sauvages et d’élevage, et les empêchent de dormir». L’initiative est lancée d’ailleurs par des organisations de protection des animaux, en particulier l’association faîtière «Chien Suisse».

Davos l’a fait au plan communal

Le comité d’initiative constate un usage de plus en plus fréquent de ces engins pyrotechniques dans la population pour des mariages, des fêtes, des anniversaires, qui s’ajoutent aux occasions traditionnelles du 1er août et des fêtes villageoises. Différentes votations ont eu lieu déjà en Suisse sur le sujet. En 2015, le canton d’Argovie a refusé d’interdire les feux sur son territoire. Par contre la commune de Davos a définitivement tourné le dos aux feux à la suite d’un vote en 2020.

Ton opinion

75 commentaires