Actualisé 19.10.2018 à 13:05

Pour en finir avec les souffleuses dans nos feuilles!

Humeur

Bruyantes, agaçantes, polluantes ou peu utiles, les souffleuses à feuilles sont les mal aimées des espaces publics et des jardins. Hélas il y en a de plus en plus et pas seulement pour les feuilles.

par
Eric Felley
1 / 7
Changer le râteau à feuilles pour la souffleuse comme le suggère madame ? Pour gagner un petit peu de temps, peut-être, mais une très mauvaise idée pour les oreilles de toute la famille et des voisins.

Changer le râteau à feuilles pour la souffleuse comme le suggère madame ? Pour gagner un petit peu de temps, peut-être, mais une très mauvaise idée pour les oreilles de toute la famille et des voisins.

istock
Honda HHB 25 E. Moteur à 4 temps. Vitesse: 250 km/h. Poids  4,5 kilos. Pression acoustique maximale: 102 dB.

Honda HHB 25 E. Moteur à 4 temps. Vitesse: 250 km/h. Poids 4,5 kilos. Pression acoustique maximale: 102 dB.

DR
Batterie électrique. Vitesse de soufflage: 250 km/h. Poids: 1,8 kilo. Pression acoustique maximale: 89,5 dB.

Batterie électrique. Vitesse de soufflage: 250 km/h. Poids: 1,8 kilo. Pression acoustique maximale: 89,5 dB.

DR

Hormis la débroussailleuse à fil, y a-t-il un instrument aussi pénible à supporter que la souffleuse à feuilles ? Apparue dans les années 90, supplantant le râteau et le balai, elle est aujourd'hui utilisée toute l'année autant pour les mégots que les papiers et même la poussière dans les cours. On y a gagné du temps, paraît-il, mais Dieu ce qu'on y a perdu en tranquillité...

Dans certaines villes de Californie ou à Graz en Autriche, les souffleuses ont été interdites tant elles cassaient les pieds et les oreilles à leurs habitants. Il est étonnant que nul n'ait encore songé à lancer une initiative populaire fédérale dans le but d'interdire cet outil de torture acoustique au pays de la douce mélodie du yodel. Seul le canton de Genève a imposé un couvre-feu de février à fin septembre et les interdit de 20 heures à 8 heures.

Ce sont les communes ou les cantons qui devraient régler leur usage, au moins le limiter. A Lausanne, la Municipalité a été interpellée l'année dernière. Sa réponse a été de nature purement tactique. Avec les souffleuses, la voirie a réduit de moitié le temps nécessaire à nettoyer rues et parcs. Bien sûr, cela fait du bruit et ça pollue, mais la Ville a spécifié que les souffleuses à essence avaient été presque toutes remplacées par des électriques.

A plus de 100 dB

Au niveau du bruit, cela ne change pas vraiment. Elles restent bien en dessus des 80 dB. D'autre part, la commune ne peut ou ne veut pas agir auprès des privés qui restent libres d'acheter des machines à essence qui peuvent dépasser allègrement les 100 dB, soit la nuisance d'une tondeuse à gazon. Et il n'y a pas que les décibels qui comptent. Il y a aussi les modulations de fréquences, la «rugosité» du son qui irrite les tympans comme du papier de verre!

Ce que dit la Suva

Dans sa brochure sur le bruit, la SUVA identifie certains facteurs qui interviennent dans la perception et la réaction individuelles au bruit. Tous sont défavorables si on les applique à la souffleuse à feuilles.

La signification Pour la très grande majorité des gens, le bruit d'une souffleuse n'a pas de signification positive. Le gain de temps mis en avant pour enlever les feuilles ne compense pas la nuisance qu'elle provoque.

La maîtrise de la source sonore. Celui qui subit le bruit d'une souffleuse ne peut pas intervenir pour faire cesser cette nuisance, ni pour diminuer son volume.

La prévisibilité Celui qui subit ne peut en général pas prévoir quand son voisin ou les services de la voirie décident d'enclencher une souffleuse sous ses fenêtres ou dans les environs.

La nécessité On supporte mieux un bruit qui semble inévitable (par exemple l'ambulance), qu'un bruit qui paraît superflu. Dans le cas d'une souffleuse, le silence du râteau ou du balai s'impose en comparaison pour le même résultat.

La Suva rappelle aussi que le bruit a un impact non négligeable sur la santé. Insidieusement, chez ceux qui la subissent contre leur gré, la souffleuse à feuilles provoque une augmentation de la tension artérielle et l'accélération du rythme cardiaque. Elle pourrait même provoquer des crises d'épilepsie chez ceux qui font une fixation contre leur usage...

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!