Actualisé

PASSAGES CLOUTÉSPour Fathi Derder, le piéton n’a pas tous les droits

Le conseiller national Fathi Derder estime qu’il faut revoir la priorité sans conditions accordées aux piétons.

par
Eric Felley
Pour le conseiller national, les piétons devraient aussi assumer leurs responsabilités, notamment en prêtant davantage attention aux voitures avant de traverser.

Pour le conseiller national, les piétons devraient aussi assumer leurs responsabilités, notamment en prêtant davantage attention aux voitures avant de traverser.

Keystone

Les accidents tragiques de ce début d’hiver ont focalisé l’attention sur le manque de sécurité des passages pour piétons. D’après le Bureau de prévention des accidents, 85% des cas recensés sont dus aux automobilistes. Normal, puisque le piéton est roi sur les lignes jaunes. Toutefois, le chef de l’Office fédéral des routes (OFROU), Rudolf Dieterle, reconnaît que dans certains cas l’attitude des usagers «qui traversent la chaussée tête baissée et sans préavis» est dangereuse. Le conseiller national Fathi Derder (PLR/VD) estime qu’il faut rétablir un équilibre des priorités entre les piétons et les automobilistes.

Votre opinion