Suisse - Pour l’assurance auto, être jeune et étranger rapporte
Publié

SuissePour l’assurance auto, être jeune et étranger rapporte

Une étude constate qu’un conducteur jeune et de nationalité étrangère payera beaucoup plus cher ses primes d’assurances qu’un automobiliste suisse plus âgé.

Les différences de prix sont énormes entre un jeune conducteur et un conducteur expérimenté.

Les différences de prix sont énormes entre un jeune conducteur et un conducteur expérimenté.

AFP

Les jeunes conducteurs et ceux de nationalité étrangère sont confrontés à des primes beaucoup plus élevées que les autres assurés, en Suisse. En cumulant ces deux caractéristiques, certains suppléments atteignent même 690%, selon une étude annuelle réalisée par bonus.ch. Des différences de prix qui avoisinent les 4000 francs pour une casco complète.

Le portail de comparaison en ligne a effectué à fin mai 2021 une analyse auprès de tous les principaux assureurs pour trois profils d’âge différents, de 18, 30 et 70 ans. Résultats: si les prix ont considérablement varié par rapport à l’an dernier, certaines caractéristiques comme l’âge et la nationalité conditionnent toujours la prime.

Supplément de 368%

Être jeune et être de nationalité étrangère sont deux paramètres qui font exploser le prix d’une assurance auto. Pour s’en rendre compte, il suffit de comparer les primes d’un conducteur suisse de 30 ans et celles d’un assuré de nationalité serbe de 18 ans. Ce dernier doit débourser jusqu’à près de 8 fois plus pour obtenir des prestations identiques. En moyenne, le supplément est de 368%. Pour une simple responsabilité civile, il est même de 445%, selon bonus.ch.

En francs, cela se traduit par des différences de prix qui atteignent 3779 francs pour une casco complète. Au sein du même assureur, un conducteur serbe de 18 ans paie en effet 4512 francs contre 733 francs pour un assuré suisse de 30 ans.

Âge ou couleur de l’auto

Plus que la simple nationalité, le facteur qui conditionne le plus la prime est l’âge du conducteur. En moyenne, un jeune conducteur suisse fait face à un supplément de 157% pour une couverture identique à celle de son aîné de 30 ans.

Si certains assureurs pénalisent les seniors en proposant des primes considérablement plus élevées (supplément allant jusqu’à 61%), d’autres prestataires offrent des tarifs avantageux en comparaison avec un conducteur de 30 ans (différences de primes atteignant -20%).

L'âge et la nationalité ne sont pas les seuls paramètres à influencer le niveau des primes. L’expérience du conducteur, le sexe, le lieu d’habitation, le nombre de kilomètres parcourus, la valeur du véhicule ou même la couleur de la voiture sont d’autres facteurs qui conditionnent le prix d’une assurance auto.

(comm/cbx)

Votre opinion

21 commentaires