Hockey sur glace – Pour Lausanne, une élimination et des questions
Publié

Hockey sur glacePour Lausanne, une élimination et des questions

Battus par Mannheim mercredi, les Lions ne verront pas les huitièmes de finale de la Champions Hockey League. Mais ils ont d’autres problèmes.

par
Jérôme Reynard
(Lausanne)
Jordan Szwarz menace Tobias Stephan.

Jordan Szwarz menace Tobias Stephan.

Pascal Muller/freshfocus

Pour conserver une chance de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Champions Hockey League, le Lausanne HC devait absolument s’imposer, mercredi soir face à Mannheim. Mais dans une Vaudoise aréna bien tristounette (1992 spectateurs), les Lions ont échoué, subissant la loi du troisième du championnat d’Allemagne (2-5), sans toutefois démériter.

Entre deux équipes très proches l’une de l’autre qui se sont livrées un duel rythmé, la rencontre s’est enflammée au deuxième tiers, lorsque le LHC a égalisé (26e Baumgartner 1-1) avant que Fabio Arnold n’écope, 12 secondes plus tard, d’une pénalité de match pour une charge contre la bande. Sur les cinq minutes d’infériorité numérique qui ont suivi, les Lions ont pris l’avantage (28e Emmerton 2-1), avant de capituler à deux reprises (29e et 30e 2-3).

Ils encaisseront une quatrième réalisation d’entrée d’ultime période, synonyme d’élimination. Le déplacement à Mannheim pour la dernière journée de la phase de groupes, la semaine prochaine, n’aura aucun intérêt sur le plan comptable.

Riat, la tuile

D’ici là, Lausanne retrouvera la réalité de la National League vendredi à Langnau. Comme face aux Allemands, il devra faire sans Damien Riat, victime d’une thrombose au niveau de la main et indisponible pour un mois environ. Au cœur d’un début de championnat où les Lions ne brillent pas par leur efficacité offensive, ils l’ont encore confirmé, c’est une grosse tuile. D’autant que le joueur prêté par les Washington Capitals (NHL) était le top scorer du LHC (8 points en 9 matches).

Cette perte poussera-t-elle le coaching staff à changer sa formule avec les étrangers? Mercredi, John Fust n’a pas eu à se poser cette question, les éléments importés étant illimités en Champions Hockey League. Reste que si l’entraîneur en chef souhaite à nouveau aligner trois attaquants étrangers, vendredi à l’Ilfis (il a testé un trio Sekac-Emmerton-Varone contre Mannheim), il devra sortir l’un de ses deux défenseurs importés (Gernat ou Barberio).

Genazzi «au repos»

Un tel scénario favoriserait le retour au jeu de Joël Genazzi, qui contrairement à Sekac était toujours absent mercredi, cinq jours après les événements qui avaient impliqué les deux hommes, mis à l’écart en raison d’un comportement jugé inapproprié. «Nous avons eu une très bonne discussion et avons pris ensemble la décision de mettre Joël au repos après le stress des derniers jours», nous a expliqué John Fust.

Le mal est-il plus profond que ce que ne l’ont laissé entendre les deux parties en début de semaine? Une chose est sûre: le nom du défenseur au No 79 continue de circuler sur le marché des transferts.

Lausanne - Mannheim 2-5 (0-1 2-2 0-2)

Vaudoise aréna, 1992 spectateurs.. Arbitres: MM. Wiegand, Stolc; Progin, Steenstra.

Buts: 19e Szwarz (Eisenschmid) 0-1, 26e Baumgartner (Frick/5c4) 1-1, 28e Emmerton (4c5) 2-1, 29e Akdag (Plachta/5c4) 2-2, 30e Bergmann (Plachta/5c4) 2-3, 41e Bergmann (Rendulic) 2-4, 59e Dawes (Eisenschmid, Holzer/ 5c6,cage vide) 2-5.

Lausanne: Stephan; Glauser, Gernat; Heldner, Frick; Marti, Barberio; Krueger; Baumgartner, Emmerton, Varone; Bozon, Bertschy, Kenins; Jäger, Fuchs, Sekac; Krakauskas, Maillard, Douay; Arnold. Entraîneur: John Fust.

Mannheim: Brückmann; Akdag, Reul; Melart, Holzer; Lehtivuori, Wirth; Dziambor; Rendulic, Bast, Bergmann; Eisenschmid, Szwarz, Dawes; Plachta, Desjardins, Wohlgemuth; Elias, Klos, Tosto. Entraîneur: Pavel Gross.

Notes: Lausanne sans Boltshauser, Almond, Riat (blessés) ni Genazzi (surnuméraire). Tirs sur les montants: 8e Dziambor, 40e Emmerton. 57’09 Lausanne demande un temps-mort. Lausanne joue sans gardien de 56’44 à 58’09.

Pénalités: 0x2’ + 1x5’ (26e Arnold, méconduite pour le match) contre Lausanne; 3x2’ contre Mannheim.

Votre opinion