Publié

NaufragePour les médias italiens, le capitaine du Costa Concordia sauve l'honneur

Les quotidiens de la péninsule saluent la réaction exemplaire du capitaine Gregorio de Falco, qui a ordonné à son commandant, Francesco Schettino de remonter à bord.

par
Marion Moussadek
Gregorio de Falco, de la capitainerie de Livourne, est porté aux nues par la presse italienne, meurtrie par le comportement déplorable du commandant de bord. De Falco est celui qui ordonne à Schettino: «Remontez à bord, bordel de merde!». Photo d'illustration.

Gregorio de Falco, de la capitainerie de Livourne, est porté aux nues par la presse italienne, meurtrie par le comportement déplorable du commandant de bord. De Falco est celui qui ordonne à Schettino: «Remontez à bord, bordel de merde!». Photo d'illustration.

DR

«C'est peut-être le document [sonore] qui résume le mieux les deux âmes de l'Italie», estime Il Corriere della sera en parlant de la «dramatique conversation téléphonique» rendue publique hier entre le commandant de bord Francesco Schettino et l'homme de la capitainerie du port de Livourne, Gregorio de Falco.

Votre opinion