Télévision: Pour l’instant, CNews maintient Jean-Marc Morandini à l’antenne

Publié

TélévisionPour l’instant, CNews maintient Jean-Marc Morandini à l’antenne

Malgré sa condamnation, hier, à un an de prison avec sursis pour «corruption de mineurs», l’animateur va poursuivre ses activités sur la chaîne de Vincent Bolloré, puisqu’il a fait appel de la décision de la justice.

par
Laurent Siebenmann
Pour le moment, CNews maintient Jean-Marc Morandini à l’antenne, malgré sa condamnation.

Pour le moment, CNews maintient Jean-Marc Morandini à l’antenne, malgré sa condamnation.

CNews

Condamné, ce lundi 5 décembre 2022, par le tribunal correctionnel de Paris, à un an de prison avec sursis probatoire de deux ans pour «corruption de mineurs» sur trois adolescents, entre 2009 à 2016, et à une obligation de soins «afin qu'il comprenne ses passages à l'acte transgressifs», Jean-Marc Morandini reste, pour le moment, à l’antenne sur CNews. 

Suite au verdict, la chaîne d’informations en continu à fait savoir, à nos confrères de Pure Médias, que «Jean-Marc Morandini a fait appel. La présomption d'innocence s'applique. Jean-Marc Morandini continue de présenter son émission sur CNews». Une situation qui devrait sans doute évoluer en cas de confirmation de condamnation puisqu’on se souvient qu’en 2016, au moment de la révélation de l’affaire, le groupe Canal+ dirigé par Vincent Bolloré avait précisé que «en cas de condamnation, Jean-Marc Morandini et i-Télé (rebaptisée CNews, depuis) ont d'ores et déjà prévu qu'il quitterait le groupe sans indemnité».

L’arrivée sur i-Télé de l’animateur en délicatesse avec la justice avait provoqué une grève, durant 31 jours, des collaborateurs de la chaîne. Une trentaine d’entre eux avait finalement quitté le navire.

Ton opinion