Iran: Pour lui, le vaccin rend les gens gays
Publié

IranPour lui, le vaccin rend les gens gays

Connu pour ses positions bizarres sur la pandémie, un Ayatollah iranien estime qu’il ne faut pas s’approcher des personnes vaccinées.

par
Eric Felley
L’Ayatollah Abbas Tabrizian s’est fait moquer pour ses prises de position.

L’Ayatollah Abbas Tabrizian s’est fait moquer pour ses prises de position.

YouTube

«Un religieux iranien a dit à ses partisans de se tenir à l’écart de ceux qui ont été vaccinés contre le Covid-19 car ils sont devenus homosexuels». C’est le magazine «PinkNews» qui relate cette affaire pour le moins étrange qui nous vient de Perse. Il s’agit d’un Ayatollah, Abbas Tabrizian, de la ville de Qom, qui partage ses opinions sur une messagerie suivie par quelque 210 000 personnes.

«Ne vous approchez pas de ceux qui ont reçu le vaccin Covid. Ils sont devenus homosexuels», a-t-il écrit sans exprimer le moindre doute. Ce religieux s’est fait une réputation depuis le début de la pandémie, en diffusant des avis et des conseils plutôt étranges. Au tout début, au printemps 2020, il a partagé une vidéo sur sa messagerie avec treize conseils pour se prémunir du Covid-19. Il affirmait qu’il fallait bien se brosser les cheveux, manger de l’oignon et surtout «tremper un morceau de coton dans de l’huile de fleur de violette et se l’insérer dans l’anus avant de dormir».

Evidemment, les Iraniens n’ont pas pris très au sérieux ces conseils. Dans une autre vidéo, il s’est mis en scène en train de brûler une copie d’un manuel scientifique américain, en affirmant que la «médecine islamique» avait rendu ce livre tout à fait inutile. Ce qui lui a valu aussi quelques moqueries.

Concernant le vaccin qui rendrait les gens homosexuels, il pourrait s’être inspiré d’un rabbin israélien qui a tenu le même genre de théorie il y a quelques semaines. Pour le magazine, les propos du religieux visent un double objectif: diaboliser le programme de vaccination et la communauté LGBT +.

Votre opinion