Football: Pour Petkovic, Lichtsteiner reste le capitaine
Publié

FootballPour Petkovic, Lichtsteiner reste le capitaine

Avant le départ de la Suisse pour le Final Four de la Ligue des Nations, l'entraîneur national a expliqué ses choix et mis en garde Shaqiri.

par
Yv. D.
Pour Petkovic, la carrière internationale de Lichtsteiner n'est peut-être pas terminée.

Pour Petkovic, la carrière internationale de Lichtsteiner n'est peut-être pas terminée.

Keystone

Vladimir Petkovic l’a assuré dimanche avant le départ de la Suisse pour la Final Four de la Ligue des Nations au Portugal: «Stephan Lichtsteiner reste le capitaine de l’équipe de Suisse».

Une déclaration étonnante quand l’on sait que le latéral ne fait pas partie de la sélection qui va affronter le Portugal en demi-finale, mercredi à Porto (20 h. 45).

Le sélectionneur national n’a pas appelé le Lucernois parce qu’il ne joue pas assez avec son club, Arsenal (23 matches seulement cette saison et une dernière apparition en février).

Mais pour Petkovic, cette situation peut changer et rien n’est définitif: «Je regarde à nouveau les situations personnelles de tout le monde quand je prépare chaque rendez-vous».

Reste que Lichtsteiner a 35 ans et que la concurrence à son poste est rude avec des joueurs comme Michael Lang (28 ans) ou Kevin Mbabu (24 ans). Un fait qui n’échappe pas à Petkovic quand il parle de Lichtsteiner: «Il reste notre capitaine. Une carrière internationale ne prend fin que lorsqu'un joueur ne veut plus répondre aux convocations. Moi, je n'envoie personne à la retraite. Mais nous devons tester d'autres joueurs, dans un an c'est l'Euro et Lichtsteiner ne rajeunit pas».

Shaqiri est prévenu

Un élément de réponse sera donné sur l’avenir du latéral aux 105 capes quand tombera la sélection pour les éliminatoires de l’Euro 2020, en septembre prochain, avant le match en Irlande.

En attendant, la Suisse partira lundi en direction de Porto. Shaqiri, vainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool, samedi, rejoindra l’équipe après avoir fêté. Une fête que le Mister espère courte: «Il doit fêter ça mais il doit être prêt, dès lundi, à relever un nouveau défi». Le message est passé.

Votre opinion