Allemagne - Pour rattraper leur retard, les sociaux-démocrates misent sur le climat
Publié

AllemagnePour rattraper leur retard, les sociaux-démocrates misent sur le climat

Loin derrière les Verts pour les élections de septembre, le SPD a annoncé dimanche faire de l’environnement l’une de ses mesures phares.

L’Allemand Olaf Scholz, candidat du Parti social-démocrate, a annoncé dimanche faire de la protection du climat l’une des priorités de son programme électoral.

L’Allemand Olaf Scholz, candidat du Parti social-démocrate, a annoncé dimanche faire de la protection du climat l’une des priorités de son programme électoral.

REUTERS

Le candidat des sociaux-démocrates allemands à la chancellerie, Olaf Scholz, a fait dimanche de la protection du climat l’un des grands axes de son programme électoral alors que le SPD n’arrive qu’en troisième position dans les sondages, devancé entre autres par les écologistes.

L’actuel ministre des Finances et vice-chancelier a confirmé qu’il serait bien le candidat du Parti social-démocrate (SPD) pour succéder à Angela Merkel à la chancellerie, à l’issue des élections législatives du 26 septembre. L’ancien maire de Hambourg, âgé de 62 ans, a reçu le soutien de 96,2% des délégués du SPD.

«Je suis candidat» à la chancellerie à l’issue des élections, a-t-il assuré lors d’un congrès en grande partie en distanciel en raison des restrictions liées à la pandémie, alors que le SPD est le partenaire minoritaire gouvernemental actuel de l’Union chrétienne-démocrate (CDU).

Le changement climatique, «mission humaine de ce siècle»

Se présentant comme un «Européen convaincu», il a insisté sur la protection du climat au moment où les Verts ont le vent en poupe et arrivent même actuellement en tête des intentions de vote dans plusieurs sondages, sur fond d’inquiétude des Allemands pour l’avenir de la planète.

«Nous avons déjà perdu trop de temps (…) nous voulons atteindre la neutralité sur le climat d’ici au plus tard 2045», a-t-il ajouté, affirmant que le changement climatique était «la mission humaine essentielle de ce siècle». Le SPD veut également que d’ici 2040 l’électricité ne soit produite qu’avec des énergies renouvelables.

Autre mesure pour protéger l’environnement prônée par les sociaux-démocrates: limiter la vitesse sur les autoroutes à 130 km/h et augmenter le nombre de véhicules électriques à 15 millions en 2030.

En troisième position

Le SPD n’est actuellement crédité que de 14% à 16% des intentions de vote, loin derrière les Verts (26%) et les chrétiens-démocrates de la CDU (23% à 25%). Ces derniers ont récemment cédé la première place dans les intentions de vote aux écologistes.

Le SPD est la deuxième des grandes formations à adopter son programme électoral après les Verts. La CDU a lancé une grande consultation à ce sujet, mais n’a pas encore élaboré ce programme.

(AFP)

Votre opinion

2 commentaires