Actualisé 25.06.2019 à 16:52

Pour saboter un festival néonazi, ils achètent tout le stock de bière

Fun

Découvrant qu'un festival de musique néonazi allait se tenir dans leur village, les habitants d'Ostritz, en Allemagne, ont décidé de manifester leur mécontentement. Ils ont fait preuve d'imagination.

par
Laurent Siebenmann
Pas de bière pour les néonazis, au festival de musique d'Ostritz!

Pas de bière pour les néonazis, au festival de musique d'Ostritz!

iStock

Apprenant qu'un festival de musique néonazi allait se tenir dans leur village allemand d'Ostritz, les habitants se sont organisés pour saboter la peu aimable manifestation.

Sachant qu'une décision du tribunal administratif de Dresde avait interdit la vente d’alcool lors de ce festival (à cause de la nature violente de certains individus appartenant à ces groupuscules d’extrême droite), les habitants sont allés acheter tous les stocks de bière disponibles dans les supermarchés de la région. But avoué? Priver les festivaliers de leur boisson favorite.

De plus, le village d'Ostritz a déposé de très nombreuses paires de chaussures dans les rues, en hommage aux 2 262 migrants noyés en Méditerranée en 2018. Et pour bien enfoncer le clou, des panneaux affichant l’émoticône «caca» ont été affichés dans la région avec la mention «Ça ne sent pas bon».

Par ailleurs, un festival pour la paix a été organisé aux mêmes dates que la manifestation musicale néonazie. Il ne faut pas chatouiller les citoyens d'Ostritz.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!