Londres - Pour ses 50 ans, Queen ouvre une boutique éphémère
Publié

LondresPour ses 50 ans, Queen ouvre une boutique éphémère

Le magasin a ouvert ses portes dans l’artère commerçante de Carnaby Street, à quelques pas de la boutique des Rolling Stones.

1 / 5
Queen a ouvert à Londres une boutique éphémère de merchandising. Parmi les pépites qu’on y trouve, un Rubik’s Cube estampillé des visages des membres du groupe.

Queen a ouvert à Londres une boutique éphémère de merchandising. Parmi les pépites qu’on y trouve, un Rubik’s Cube estampillé des visages des membres du groupe.

AFP
La boutique, baptisée «Queen The Greatest», a ouvert ses portes dans la rue commerçante de Carnaby Street, près de celle d’un autre groupe mythique: les Rolling Stones.

La boutique, baptisée «Queen The Greatest», a ouvert ses portes dans la rue commerçante de Carnaby Street, près de celle d’un autre groupe mythique: les Rolling Stones.

AFP
Au travers du merchandising, le magasin retrace le parcours de Queen de ses débuts aux années 2010. Ici, des mugs à l’effigie de Freddie Mercury, le chanteur légendaire du groupe, mort en 1991.

Au travers du merchandising, le magasin retrace le parcours de Queen de ses débuts aux années 2010. Ici, des mugs à l’effigie de Freddie Mercury, le chanteur légendaire du groupe, mort en 1991.

AFP

Le légendaire groupe de rock britannique Queen a ouvert mardi une boutique éphémère à Londres, à l’occasion des cinq décennies du groupe qui se produit toujours malgré la mort du chanteur Freddie Mercury en 1991.

Baptisé «Queen The Greatest», le magasin replonge les visiteurs dans les débuts de la formation créée en 1971 et dont les hits sont connus dans le monde entier («Bohemian Rhapsody», «We Are The Champions», «Don’t Stop Me Now»).

En plusieurs univers installés sur deux niveaux, le magasin retrace leur parcours jusqu’aux années 2010, en passant par leurs concerts et tournées mythiques des années 1980.

Ouvert pour trois mois seulement dans l’artère commerçante de Carnaby Street, il se trouve à quelques pas de la boutique d’un autre groupe britannique culte, les Rolling Stones.

T-shirts, posters, vinyles en éditions limitées côtoient des produits plus insolites comme un Rubik’s Cube coloré avec les visages des membres du groupe, des chaussettes ornées de guitares ou une édition spéciale «Queen» du célèbre jeu de société Monopoly.

Des airs de fan-club

Au sous-sol, des guitares dédicacées par Brian May et un flipper «Queen» unique dans son genre donnent au lieu des airs de fan-club, tandis que sur un mur sont projetées des images de concert. En fond musical, les plus grands succès du groupe comme «We Will Rock You» ou «Killer Queen».

«Je pense que pour un fan de Queen, c’est une opportunité incroyable de s’immerger dans le monde de Queen, de savoir que vous pouvez venir ici pour discuter avec des personnes partageant votre amour pour le groupe (…) et pouvoir aussi trouver des souvenirs», dit Keith Taperell, vice-président du commerce de détail et des ventes chez Bravado, la société chargée des produits dérivés au sein du groupe Universal Music.

Malgré la mort en novembre 1991 de Freddie Mercury, atteint du sida, le groupe a continué d’exister, et a repris le chemin des tournées en 2005 et 2008 avec le chanteur et musicien Paul Rodgers.

Depuis 2012, Adam Lambert, découvert grâce au télécrochet «American Idol», est leur chanteur. Il a participé à plusieurs tournées dans le monde entier avec les deux derniers membres fondateurs du groupe, le guitariste Brian May et le batteur Roger Taylor.

En 2018, le film «Bohemian Rhapsody», retraçant l’histoire du groupe, avait récolté quatre Oscars dont celui d’un meilleur acteur pour Rami Malek dans le rôle de Freddie Mercury.

(AFP)

Votre opinion