Hockey sur glace: Pourquoi Christian Dubé est un visionnaire

Publié

Hockey sur glacePourquoi Christian Dubé est un visionnaire

Cyrill Pasche, journaliste de Sport-Center, revient sur l'actualité du hockey suisse dans la chronique Hockey Inside.

par
Cyrill Pasche

HA HA HA.

Non. Pas HA HA HA parce que le LHC a perdu contre Rapperswil.

Je suis fair-play, je n'écrirai pas une ligne sur cette défaite (injuste). Cela devait bien tomber sur quelqu'un. Et puis ç'aurait été moche qu'une équipe termine la saison avec zéro point.

Malgré cette défaite chez le néo-promu, il faut voir les choses du bon côté: le LHC reste tout de même la deuxième meilleure équipe (a)lémanique du championnat derrière le Schlittschuh Club Bern, ce qui n'est pas rien.

Non. HA HA HA, c'est ce que doit se dire le directeur sportif Christian Dubé après chaque sortie d'Andrew Miller sous le maillot de Gottéron. Il fallait être visionnaire pour engager un joueur qui n'a aucune influence sur le jeu mais se retrouve tout de même avec cinq points personnels après six matches.

Et si Andrew Miller n'était pas tout simplement le futur meilleur étranger du championnat, le Mark Arcobello du riche? Ce qui suffirait amplement à justifier la récente prolongation de contrat dudit Christian Dubé jusqu'en 2023.

Hockey Inside, saison 2, épisode 3:

1. Il est arrivé un truc très moche à Lance Bouma. Tellement moche que la saison du désormais ex Canadien de GE Servette est malheureusement terminée. C'est assez nouveau comme blessure, mais heureusement c'est très rare: explosion du genou. Ouais. C'était écrit dans le journal.

Donc Bouma patinait et tout à coup «Boum»: explosion du genou. Fini, terminé. La vache ça doit faire mal quand même.

2. Je ne sais pas si ça a de quoi rassurer Christian Dubé, mais Andrew Miller est de très, très loin le meilleur étranger de Gottéron.

L'Américain a enfin marqué ses deux premiers buts mardi à Davos. Les autres «renforts» de Gottéron depuis le début de la saison? Jim Slater, 1 but, 0 assist. Michal Birner, 0 but, 1 assist. Le défenseur Jonas Holos, 2 assists.

Aïe...

3. Après tout, Miller sera peut-être le transfert de l'année en National League.Un peu comme Kasapars Daugavins et Matthew Lombardi, transparents durant les premiers mois à leur arrivée à Genève en 2013, avant de faire partie des meilleurs étrangers de la Ligue.

4. Andrew Miller, au sujet de sa première expérience professionnelle en Europe et sur des patinoires plus grandes, dit en tout cas que «tout était nouveau et qu'il avait besoin d'un temps d'adaptation», mais aussi qu'il doit «s'habituer à prendre davantage son temps sur la glace».

Et c'est vrai qu'en l'observant jouer, cela saute aux yeux qu'il a encore trop souvent tendance à se débarrasser du puck sans raison apparente alors qu'il aurait le temps d'en faire meilleur usage.

5. De la 3e à la 9e place, sept équipes sont à égalité avec 9 points au classement. Ce qui tend à démontrer qu'à part le HC Bienne, aucune formation n'est constante depuis le début du championnat.

6. Si Herren Yannick est le leader surprise du classement des compteurs, que dire de la présence de Dominik Diem (même nombre de points avec 7 assists), centre du troisième bloc du HCB, en tête du classement? Eh oui qu'à Bienne le danger vient vraiment de partout.

7. Comme quoi Heinz Ehlersn'a jamais empêché quiconque de marquer un beau but:

8. Froidevaux Etienne ne joue plus en powerplay depuis le début de la saison, et ce n'est pas parce que le coach Ville Peltonen pense qu'il est Romand. Le capitaine du club (a)lémanique, qui patine d'ailleurs toujours après son premier but de l'exercice, m'a dit un truc intéressant: «Quand tu joues en powerplay, tu sais que si ça se passe moins bien que prévu à 5 contre 5, tu auras toujours des chances de marquer en supériorité.»

9. Le (presque) inusable Sébastien Reuille a disputé son 1000e match en ligue nationale mardi, et hop, le lendemain, tel Lance Bouma, explosion des adducteurs. «Out» pour une durée indéterminée. Donc t'as les adducteurs qui tiennent le coup 1000 matches, mais pas un de plus. Non mollare mai.

Ton opinion