Pandémie: Pourquoi les pilotes de Swiss ne portent pas de masque
Publié

PandémiePourquoi les pilotes de Swiss ne portent pas de masque

La compagnie a demandé à ses pilotes de ne pas se couvrir le visage durant les vols.

par
R.M.
Pas de masque dans le cockpit durant les vols pour les pilotes de Swiss.

Pas de masque dans le cockpit durant les vols pour les pilotes de Swiss.

Facebook/Swiss

Un pilote de Swiss de retour du Brésil a récemment été testé positif au coronavirus. Cette personne était restée de longues heures dans le cockpit avec deux autres pilotes, sans masque. Suite à ce cas, «Blick» explique avoir reçu une lettre d’une personne qui se présente comme un pilote suisse anonyme et qui fustige la «négligence grave» de la compagnie en la matière.

Alors qu’en est-il? Swiss a effectivement demandé à ses pilotes de ne pas porter de masque dans le cockpit durant les vols et ce même si les distances ne peuvent pas être respectées, explique le quotidien alémanique. Pourquoi? Pour des raisons de sécurité: un masque pourrait entraver les communications et altérer la perception des odeurs.

Secondes perdues

La directive est confirmée par la porte-parole de Swiss Karin Müller. Qui donne un exemple: «En cas de chute brutale de pression, les pilotes doivent pouvoir mettre un masque à oxygène en quelques secondes. Le port dun masque de protection pourrait signifier que de précieuses secondes seraient perdues dans un tel cas, car il doit être retiré avant de mettre le masque à oxygène.»

La limitation de l’odorat serait encore plus cruciale, selon Thomas Steffen, porte-parole de l’association suisse de pilotes Aeropers. «Pendant le vol, les odeurs anormales doivent être immédiatement reconnues. Par exemple lhuile de moteur brûlée, la fumée ou une odeur dappareils électriques brûlés.», souligne-t-il dans «Blick».

Il est encore précisé que les équipages de Swiss se soumettent à une autoévaluation avant chaque vol et effectuent un test PCR si le pays de destination l’exige. Par contre les membres d’équipage ne sont pas soumis aux tests ou quarantaines lors du retour au pays.

Votre opinion