Football: Pourquoi suivre Suisse-France M21 à la Maladière?

Publié

FootballPourquoi suivre Suisse-France M21 à la Maladière?

Les deux voisins s'affrontent mardi à Neuchâtel (19h). Un choc qui vaut le déplacement pour plusieurs raisons.

par
Sport-Center
La tâche de la sélection de Mauro Lustrinelli sera compliquée face à la France.

La tâche de la sélection de Mauro Lustrinelli sera compliquée face à la France.

Keystone

La Suisse et la France M21 s'affrontent mardi soir (19h) au stade de la Maladière dans le cadre des éliminatoires pour l'Euro 2021. La rencontre entre les deux meilleures équipes du groupe B placera l'une d'elle en ballottage très favorable.

Pour la première fois, le tournoi qui se disputera conjointement dans deux pays (Hongrie et Slovénie), réunira seize équipes. Les neuf premiers de chaque groupe, le meilleur deuxième, ainsi que les deux nations hôtes sont qualifiés pour la phase finale. Les quatre fauteuils restants seront attribués au terme des barrages entre les huit deuxièmes de groupe restants.

----------

Voir un choc au sommet

Après ses victoires contre le Liechtenstein (5-0) et la Géorgie (2-1), l'équipe de Mauro Lustrinelli s'est imposée en Azerbaïdjan (1-0) le mois passé. Comme la Suisse M21, les Bleuets ont fait un carton plein. C'est donc un véritable match au sommet qui est proposé au public neuchâtelois ce soir. Les deux équipes espoirs comptent chacune neuf points après trois matches dans ces éliminatoires à l'Euro 2021. Plus récemment, Suisse et France M21 ont connu deux duels. En mai 2018, les M21 suisses s'étaient imposés 2-1, grâce à un doublé de Dimitri Oberlin à Bienne. En novembre 2018, les deux nations s'étaient quittées sur un match nul 1-1 à La Manga.

----------

Admirer de jeunes pépites

Un match espoir, c'est l'occasion de voir jouer de futures stars du football mondial. Si Ruben Vargas (FC Augsbourg) et Eray Cömert (FC Bâle) ont lâché les Rougets pour faire leurs débuts avec les A ces derniers jours, des joueurs comme le patron de la défense de Leipzig Dayot Upamecano, le grand espoir rennais Eduardo Camavinga (17 ans), courtisé par Barcelone ou le joueur de Leverkusen Moussa Diaby sont sélectionnés avec l'équipe de France M21. À noter que l'Association suisse de football aurait reçu pas moins de 105 demandes d'accréditations de la part de recruteurs, qui espèrent dénicher la perle rare, selon la radio neuchâtelois RTN.

----------

Découvrir une forte délégation romande

Un joueur de Neuchâtel Xamax, le Fribourgeois Léo Seydoux, espère bien fouler «sa» pelouse de la Maladière mardi soir. Deux anciens juniors neuchâtelois font également partie de la liste des 23 joueurs retenus pour le match contre la France: le gardien Loïc Jacot (FC Chiasso) et l'actuel défenseur de Young Boys, le Seelandais Cédric Zesiger. Titulaire lors des trois premiers matches de qualification, le Valaisan Bastien Toma (FC Sion) devrait une nouvelle fois être aligné mardi soir. Les deux joueurs prometteurs du Lausanne-Sport Dan Ndoye et Andi Zeqiri, représenteront le canton de Vaud avec Jordan Lotomba (YB). Quant à Jérémy Guillemenot (St-Gall) et le gardien de l'Olympique Lyonnais Anthony Racioppi, ils seront les représentants genevois à la Maladière.

Ton opinion