15.10.2020 à 17:07

Hockey sur glacePourquoi Svoboda est le nouvel Alibaba et comment Gottéron va encore tout faire foirer

Cyrill Pasche, journaliste de Sport-Center, revient sur l'actualité du hockey suisse dans la chronique décalée «Hockey Inside».

par
Cyrill Pasche
«Les hockeyeurs sont vraiment des bons types»

«Les hockeyeurs sont vraiment des bons types»

Poët. Poët. Poët, pooooët

Au fond de toi, tu te doutais bien qu’on allait encore passer pour des cons.

Parce que c’est évidemment pas chez les Suisses-Allemands, à Zurich, à Zoug ou à Berne, que ça allait arriver en premier. Non, fallait forcément que ça tombe sur les Welsches.

Pas capables de se laver les mains en sortant des WC. Pas capables de s’empêcher de lécher les poignées de portes en sortant de l’apéro.

«Faudra surtout jamais oublier où ça a commencé, hein», a hurlé un collègue genevois remonté hier quelques heures après l’annonce des cas de Covid-19 dans les rangs de Gottéron.

Hockey Inside, épisode 2, c’est parti:

1. «Et c’est gooooooaaaaal pour Got-té-ron»: quatre cas de Covid dans le vestiaire des Dragons, joueurs et staff en quarantaine, et les quatre prochains matches de championnat reportés. Trois autres cas au HC Lugano. Des matches qui seront probablement recasés aux dates désormais vacantes de la Champions Hockey League, dont la compétition a été récemment annnulée.

Mais tout de même: on va la boucler cette saison, à ton avis?

Gerd Zenhäusern (2e depuis la gauche): «Je vous jure je comprends vraiment pas comment ça a pu arriver, j’avais pourtant bien expliqué à tout le monde comment porter la feuille A4 de protection anticovid.»

Gerd Zenhäusern (2e depuis la gauche): «Je vous jure je comprends vraiment pas comment ça a pu arriver, j’avais pourtant bien expliqué à tout le monde comment porter la feuille A4 de protection anticovid.»

KEYSTONE

2. Mark Barberio est-il déjà le meilleur défenseur de la Ligue? Non, pas encore. Le plus fort officiellement, c’est Janis Moser. D’ailleurs je n’invente rien puisque c’est prouvé mathématiquement. Au-delà de son nombre de points personnels épatant, l’arrière du HC Bienne de 20 ans est tout simplement monstrueux en ce début de saison.

Janis Moser = Henrik Tömmernes + Mark Barberio

Janis Moser = Henrik Tömmernes + Mark Barberio

3. N’est-il pas grand temps que les médias biennois «upgradent» le surnom actuel de Janis Moser? Des idées?

4. Qui est ce Michaël? Je demande pour des amis hauts placés.

5. Un autre jeune qui cartonne (avec Sandro Schmid à Fribourg, bien sûr): Ken Jäger, 22 ans, au LHC. On passera volontiers sous silence que ce joueur a été formé au HC Davos puis en 2e division suédoise, reste que c’est tout de même sympa de voir un jeune Lion recevoir autant de responsabilités et en contrepartie d’être capable de saisir sa chance. Son gros point faible pour un centre, toutefois, reste sa très modeste contribution aux cercles d’engagements (37,74% de face-off gagnés). Le point positif est que c’est un aspect que l’on peut améliorer.

Ken Jäger. Voici un jeune du LHC qui a su saisir sa chance. 

Ken Jäger. Voici un jeune du LHC qui a su saisir sa chance.

KEYSTONE

6. Aurélien Marti est mon coup de coeur de ce début d’exercice, avec son style de défenseur canadien old school des années 80 qui donne l’impression de jouer sans épaulières, j’adore. A l’oeil nu, il fait vraiment bien son job, je trouve. En plus, il me fait penser au King du tartare, Alain Reist, mais en plus agile et mobile quand même.

Le coup de coeur: Aurélien Marti.
Le coup de coeur: Aurélien Marti.Lausanne HC

7. En parlant du NHLHC. Tel le groupe Alibaba, la vocation de Petr Svoboda est de faciliter les échanges entre entreprises. Objectif largement atteint puisque le Tchèque a déjà engagé 13 nouveaux joueurs (18 si l’on ajoute les jeunes parqués à Martigny ou en Swiss League), a déjà échangé cinq joueurs (les numéros 6 et 7 devraient être Mauro Jörg et Noah Schneeberger) et s’apprête certainement encore à se départir d’autres éléments qui n’entrent plus (ou bientôt plus) dans les plans du club. C’est ça, le bizness.

Une employée du NHLHC validant un bon de commande pour une marchandise qui sera envoyée prochainement à Fribourg. 

Une employée du NHLHC validant un bon de commande pour une marchandise qui sera envoyée prochainement à Fribourg.

KEYSTONE

8. Décidément, quand ça veut pas…

9. Voilà, that’s all folks… Je sais pas vous, mais en tout cas moi, je suis en feu! Et vivement la semaine prochaine, hein…

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
15 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Christian

16.10.2020 à 09:54

Je comprend pas qu'on paye un journaliste pour une rubrique aussi idiote que nul...

Jacky

16.10.2020 à 09:46

Très bon article écrit par un journaliste qui sait de quoi il parle. N'en déplaise aux supporters de salon.

Mac

16.10.2020 à 09:00

Et dire que les genevois qui ont un des taux de COVID les plus élevés de suisse osent faire des commentaires! Quand on parle de gueule élastique...