Publié

ItaliePoursuivie pour agression sexuelle sur policier

Nina de Chiffre se voit traînée en justice pour avoir embrassé et provoqué un policier pendant une manifestation contre la construction d'une ligne de TGV entre Lyon et Turin.

par
Marion Cherix
Nina de Chiffre, photographiée en train d'embrasser la visière du casque de l'agent lors d'une manifestation, à Suse, le 16 novembre.

Nina de Chiffre, photographiée en train d'embrasser la visière du casque de l'agent lors d'une manifestation, à Suse, le 16 novembre.

AFP

Cette image a fait le tour du monde, via la presse, les réseaux sociaux, portant Nina de Chiffre comme un symbole de manifestante pacifiste. Comme un instantané utopiste d'une révolte douce possible. "Faites l'amour, pas la guerre" revisité aux couleurs du 21e siècle. L'image est presque tendre et elle nous parle car elle dégage de l'espoir, de la passion, de la paix. Mais encore une fois, on est rattrapés par la réalité, bien loin du conte de Noël ou même d'un tout petit happy end.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!