Publié

La tendance du mardiPourvu qu'elles soient douces

Les JJ testent la cire plus rose que rose de l'Institut Mariali à Ville-la-Grand pour des gambettes (entre autres) impeccables. La tendance est au naturel, mais pas au chimpanzé.

par
Josiane & Josette
DR

On va faire vite, comme l'arrachage d'un poil disgracieux. Ou même plusieurs. On a beau se dire que la beauté est intérieure, que les artifices sont l'apanage des moches (dixit Renaud), il n'empêche que des pattes poilues, c'est laid. Et quand le persil sort du cabas (dixit un type), ça fait désordre.

Pour faire vite, bien (très bien même) et en couleur (girly, flashy, punchy), demandez Manon chez Mariali. Elle applique avec dextérité et tire avec compassion. Et que ça brille, et que ça soit velouté!

Petit institut qui comptabilise une décennie de vie dans le centre-ville pavé de Ville-la-Grand, Mariali permet d'avoir la peau douce pour une somme plus que raisonnable. Nadia et Manon vous accueillent avec professionnalisme et sourires, on a l'impression d'être une cliente VIP.

Et puis c'est le genre de plan qu'on se transmet de bouche à oreille, entre bonnes copines, de la bouche de JJ à vos jolies oreilles, demoiselles qui cherchez la cire idéale pour parfaire vos extrémités de sirène...

Cet article vous a été concocté par JJSphere, magazine digital: les découvertes, les rencontres et les voyages de Josiane&Josette.

Les liens

Institut Mariali Place du Bal des Conscrits 5, 74100 Ville-la-Grand Tél. +33 4 50 37 71 87 institut.mariali@orange.fr Facebook

Ton opinion