Publié

G20Poutine s'en va après un sommet miné par les tensions

Le président russe Vladimir Poutine a quitté dimanche Brisbane, dans l'est de l'Australie, après un sommet très tendu en raison de la crise ukrainienne, Moscou ayant fait l'objet de vives critiques.

Le président russe Vladimir Poutine a quitté le sommet du G20 en Australie avant la fin

Le président russe Vladimir Poutine a quitté le sommet du G20 en Australie avant la fin

Keystone

Comme cela avait été annoncé, Vladimir Poutine a quitté le sommet du G20 à Brisbane avant sa fin.

L'Iliouchine présidentiel a décollé de Brisbane aux alentours de 14h15 (05h15 suisses) avant même la publication du communiqué final du G20, selon les images retransmises par les organisateurs du G20.

Arrivé sur le tarmac avec le sourire, Vladimir Poutine est allé serrer la main de deux motards de son escorte et s'est fait prendre en photo aux côtés de membres du personnel de sécurité, avant de monter dans l'avion.

Fortes tensions autour de l'Ukraine

Le sommet du G20 a été dominé par les fortes tensions entre les pays occidentaux et la Russie, vertement critiquée par l'Australie, le Royaume-Uni et le Canada pour son rôle dans la crise ukrainienne.

Avec des accents de guerre froide, les dirigeants des pays anglo-saxons ont accusé Moscou d'être une «menace pour le monde», désireux de restaurer la «gloire perdue du tsarisme ou de l'Union soviétique» et agresseur de pays plus petits qu'elle.

De son côté, Vladimir Poutine a salué une atmosphère et des discussions «constructives» lors de ce sommet, même si «certains points de vue» de la Russie «ne coïncident pas» avec ceux d'autres pays du G20.

(AFP)

Votre opinion