Actualisé 13.03.2015 à 17:54

RumeursPoutine serait papa d'une petite fille née au Tessin

Les rumeurs d'un accouchement dans une clinique spécialisée au Tessin de la compagne de Vladimir se précisent. Alina Kabaeva aurait mis au monde une petite fille.

Le couple, ici immortalisé en 2004.

Le couple, ici immortalisé en 2004.

Keystone

Nous vous l'annoncions ce vendredi 13 mars: les rumeurs d'une paternité en Suisse de Vladimir Poutine se confirment de plus en plus. Selon le journal tessinois Corriere del Ticino, la compagne du dirigeant russe, Alina Kabaeva, aurait accouché d'une petite fille à la clinique Sant'Anna, au Tessin, rapporte le Blick, qui avait lancé l'information plus tôt dans la journée.

La télévision tessinoise RSI affirme de son côté que le couple aurait réservé deux chambres à l'hôpital. L'une pour Alina, l'autre pour les gardes du corps. Mais la naissance de la petite fille aurait eu lieu la semaine dernière déjà et le couple serait venu juste avant, rapporte Ticinonewsqui affirme aussi que Poutine serait un ami d'une gynécologue de la clinique. Même le très sérieux NZZrapporte l'événement et précise que les effectifs médicaux ont été renforcés pour l'occasion.

Pour rappel, les médias russes se demandaient où était passé Vladimir Poutine dont la dernière apparition publique remonte au 5 mars, le jour où il a accueilli le Premier ministre italien Matteo Renzi venu chercher le soutien de Moscou dans le dossier libyen.

La clinique Sant'Anna, qui fait partie du Genolier Swiss Medical Network, n'en serait pas à son premier hôte de marque. En 2009, elle a accueilli la fille de Silvio Berlusconi, Barbara, qui y a mis au monde un petit Edoardo. Elle s'est en outre spécialisée dans la clientèle russe.

Le Kremlin dément

Le Kremlin a catégoriquement démenti vendredi des rumeurs reprises dans des médias européens sur la naissance d'un enfant du président russe.

«Les informations sur la naissance d'un bébé dont le père est Vladimir Poutine sont fausses», a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, cité par l'agence Ria Novosti.

«J'envisage de m'adresser aux personnes qui ont de l'argent pour qu'elles organisent un concours du meilleur canular journalistique», a ironisé M. Peskov dans une déclaration à la version russe du magazine Forbes.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!