Publié

InterviewPPDA: «Je suis désenchaîné»

Avec «Rapaces», son dernier roman, l’ancien présentateur du JT de TF1 Patrick Poivre d’Arvor livre une satire au vitriol du monde politico-médiatique. Un plaisir acide.

par
Eric Fougere
Patrick Poivre d'Arvor.

Patrick Poivre d'Arvor.

AFP

En balançant, dans son dernier roman, le cadavre d’un présentateur du journal télévisé dans un étang, Patrick Poivre d’Arvor lance un véritable pavé dans la mare.Sarcastiquement intitulé «Rapaces», ce polar satirique nous entraîne patauger dans la gadoue du monde politico-médiatique franç§1§§ ais, à un mois du premier tour de la présidentielle. Entre jeux de pouvoir et petites manipulations, l’écrivain s’amuse de sa nouvelle liberté pour décrier, de façon à peine voilée, les liaisons incestueuses malaises entre ces milieux. Interview.

Votre opinion