10.11.2020 à 13:46

SantéPréavis de grève du personnel soignant vaudois suspendu

Au vu de la situation sanitaire et de l’état d’urgence dans les hôpitaux, le personnel a décidé de suspendre son préavis. Il va lancer en revanche une pétition aux autorités vaudoises.

Le personnel vaudois de la santé avait manifesté le 28 octobre dernier à Lausanne (archives).

Le personnel vaudois de la santé avait manifesté le 28 octobre dernier à Lausanne (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Il n’y aura pas de grève du personnel soignant le 1er décembre dans le canton de Vaud. Réuni lundi soir en vidéoconférence, le personnel de la santé parapublique (hôpitaux régionaux, EMS, CMS) a décidé de suspendre son préavis de grève. Une pétition demandant une revalorisation du travail dans les soins sera en revanche transmise aux autorités cantonales ce jour-là.

«Au vu de la situation sanitaire et de l’état d’urgence dans les hôpitaux de canton, il n’a pas semblé raisonnable de maintenir ce préavis de grève au 1er décembre», a indiqué mardi à Keystone-ATS Alberto Mocchi, secrétaire général de la section vaudoise de l’Association suisse des infirmiers (ASI). Il sera sans doute reporté à janvier prochain voire à une date ultérieure, selon lui.

«Il faudra à nouveau réunir des assemblées pour décider d’un calendrier précis» en suivant l’évolution de la situation de la pandémie de coronavirus, a affirmé de son côté David Gygax, secrétaire syndical au SSP Vaud.

Le personnel du CHUV, a priori peu enclin à participer à un mouvement de grève, a pour sa part annulé son assemblée prévue pour prendre position sur ce préavis de grève décidé par les syndicats de la branche. L’ASI-Vaud elle-même avait expliqué début octobre être soucieuse de maintenir un dialogue avec les partenaires sociaux et vouloir éviter une confrontation potentiellement contre-productive.

«L’appel à la grève dans le contexte actuel de crise sanitaire nous semble difficile. Nous ne voulons pas paralyser l’activité du CHUV et mettre en péril la prise en charge des patients», avait déclaré à Keystone-ATS Carmen Catalioto Cuche, coprésidente de l’ASI Vaud.

Plus de 5000 signatures

S’agissant de la pétition, exigeant une revalorisation du travail du personnel de la santé, elle a déjà récolté plus de 5000 signatures, selon M. Mocchi. Elle sera transmise aux autorités cantonales lors d’une petite cérémonie symbolique le 1er décembre. Elle a été lancée conjointement par le personnel de la santé parapublique et celui du CHUV.

Syndicats et associations professionnelles attendent aussi beaucoup de la ministre vaudoise de la santé Rebecca Ruiz et un signal positif pour un vrai dialogue. Selon M. Mocchi, la cheffe du Département de la santé et de l’aide sociale (DSAS) devrait bientôt les convoquer pour une séance de discussions. Pour M. Gygax, il est surtout question de recevoir dans un premier temps les représentants du personnel du CHUV.

Pour rappel, le 28 octobre dernier, quelque 600 manifestants du personnel soignant vaudois avaient défilé depuis le CHUV dans les rues de Lausanne. Ils réclamaient notamment une hausse des effectifs, une augmentation des salaires, une prime de risque liée au Covid-19 et, plus généralement, une meilleure reconnaissance de la population et des politiques.

(ATS)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
Nous optimisons en permanence nos services - nous travaillons actuellement sur notre site web, ce qui peut entraîner des interruptions dans la fonction de commentaire.