Actualisé 08.12.2019 à 16:29

Premier cas de polio en Malaisie depuis 27 ans

Asie du Sud-Est

Un bébé de trois mois a été admis en soins intensifs après avoir présenté les syndromes de la poliomyélite. L'absence de vaccin obligatoire en est la cause.

Un nourrisson reçoit un vaccin oral aux Philippines, pays dont proviendrait le virus détecté en Malaisie.

Un nourrisson reçoit un vaccin oral aux Philippines, pays dont proviendrait le virus détecté en Malaisie.

Keystone

Un cas de poliomyélite s'est déclaré en Malaisie, pour la première fois depuis 1992, il y a 27 ans, a annoncé dimanche le ministère malaisien de la Santé, précisant qu'il s'agissait d'un bébé de trois mois.

L'enfant de trois mois, de la ville de Tuaran située dans l'Etat de Sabah, dans l'île de Bornéo, a été admis en soins intensifs à l'hôpital après avoir présenté de la fièvre et une faiblesse musculaire, a indiqué le directeur général du ministère de la Santé Noor Hisham Abdullah.

L'enfant, qui a fait l'objet de mesures d'isolement, «est dans un état stable mais a besoin d'une assistance respiratoire», a ajouté Noor Hisham Abdullah, précisant que la maladie avait été diagnostiquée vendredi.

Egalement aux Philippines

La Malaisie avait été déclarée exempte de la poliomyélite en 2000. Le dernier cas remonte à 1992. En septembre, un premier cas de poliomyélite a été détecté aux Philippines, pour la première fois depuis 2001.

Noor Hisham Abdullah a indiqué que des tests avaient montré que l'enfant malaisien a été infecté par une souche qui présente des similitudes génétiques avec le virus détecté aux Philippines.

L'expert dans le domaine de la santé publique T. Jayabalan a déclaré qu'il n'était pas surpris par l'apparition de ce cas car la vaccination contre la poliomyélite n'est pas obligatoire en Malaisie. «Ce premier cas est probablement la partie émergée de l'iceberg. Il y a une très grande probabilité d'une tendance à la hausse», a-t-il prévenu.

Noor Hisham Abdullah a souligné que 23 enfants âgés de moins de 15 ans vivant à proximité du bébé malade n'avaient pas été vaccinés contre la poliomyélite. «C'est une situation frustrante car la diffusion de la maladie ne peut être stoppée que par la vaccination contre la polio», a-t-il ajouté.

Vacciner pour sauver des vies

Une campagne de vaccination et un suivi seront menés pour empêcher la contagion, a-t-il assuré.

La poliomyélite est une maladie très contagieuse contre laquelle il n'existe pas de traitement. Seules plusieurs doses de vaccin oral ou injectable peuvent en juguler la propagation. Au cours des dernières années, des enfants sont morts en Malaisie de la diphtérie car ils n'ont pas été vaccinés.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!