22.12.2017 à 22:10

Ski alpin - ItaliePremier podium suisse en slalom depuis 2010!

Luca Aerni a pris la deuxième place du slalom à Madonna di Campiglio, seulement devancé par Marcel Hirscher.

La joie de Luca Aerni.

La joie de Luca Aerni.

Keystone

Cette fois, c'est fait! Après huit ans d'attente, le slalom suisse est remonté sur un podium de Coupe du monde grâce à Luca Aerni, 2e vendredi soir à Madonna di Campiglio, seulement devancé d'un cheveu par Marcel Hirscher. Il fallait remonter au 26 janvier 2010 pour retrouver un Suisse sur un podium en slalom, Silvan Zurbriggen en l'occurrence (2e place à Schladming).

L'attente a été d'autant plus longue que cela fait de nombreux mois que les Suisses tournent autour de ce fameux podium. A commencer par Luca Aerni lui-même. Le Valaisan s'était notamment classé 4e en ouverture de saison à Levi, à seulement 9 centièmes du podium. Et puis l'hiver dernier, déjà à Madonna di Campiglio, le skieur de Crans-Montana avait le top 3 à portée de spatules avant de connaître une rageante élimination à quelques portes de l'arrivée.

Autant dire que le champion du monde du combiné a conjuré le sort vendredi sous les projecteurs de Madonna. Déjà rapide sur le premier tracé (3e), il a encore gagné une place à l'issue de son second passage, prenant tous les risques malgré sa mésaventure de l'année dernière. Poing rageur dans l'aire d'arrivée, Luca Aerni n'a pas caché sa joie d'avoir enfin décroché ce podium en Coupe du monde. Avec un peu plus de réussite, il aurait même pu prétendre à la victoire, sachant que Marcel Hirscher ne l'a coiffé que de quatre centièmes.

Largement en tête à mi-parcours, l'Autrichien a commis une énorme faute, s'en sortant par miracle. Et preuve qu'il n'est décidément pas un coureur comme les autres, il a malgré tout pu s'imposer pour la 49e fois de sa carrière en Coupe du monde, à un succès désormais d'Alberto Tomba, troisième coureur le plus prolifique de l'histoire.

Yule encore 4e

Si Luca Aerni s'est offert un podium mérité, il serait aussi temps que Daniel Yule monte «sur la boîte». L'autre Valaisan a pris le 4e rang jeudi, à seulement deux centièmes de la 3e place du Norvégien Henrik Kristoffersen. Et à seulement... sept centièmes de Marcel Hirscher, comme quoi cette course s'est jouée sur d'infimes détails.

C'est déjà la troisième fois que Daniel Yule termine au 4e rang, la deuxième fois de l'hiver. De quoi rendre bien amer le skieur du val Ferret, même si celui-ci va bien finir par imiter son partenaire d'entraînement et, lui aussi, connaître l'honneur d'un podium en Coupe du monde.

Cela s'est moins bien passé vendredi pour Loïc Meillard. Le Neuchâtelo-Valaisan a enfourché sur le second tracé, alors qu'il était 14e après la manche initiale, bien parti pour fêter son troisième top 15 de la saison en slalom. Ramon Zenhäusern a, lui, profité de la «casse» sur ce second tracé pour grappiller plusieurs places. Qualifié de justesse (28e), le skieur de Viège a fini au 18e rang.

Après Val Gardena, Alta Badia et Madonna di Campiglio, la Coupe du monde masculine va s'offrir une quatrième escale en Italie, juste après Noël à Bormio, où un premier entraînement en descente est programmé le 26.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!