Votations fédérales 2022: Premier sondage sur les votations du 25 septembre

Publié

Votations fédérales 2022Premier sondage sur les votations du 25 septembre

À huit semaines des votations du 25 septembre, le premier sondage Tamedia/20 minutes s’intéresse aux quatre objets soumis aux votes: l’élevage intensif, l’AVS, la TVA et l’impôt anticipé.

par
Eric Felley
Les votations fédérales du 25 septembre 2022 comptent quatre objets, dont

Les votations fédérales du 25 septembre 2022 comptent quatre objets, dont

Getty Images/iStockphoto

L’été ne sera bientôt plus qu’un souvenir. Les votations fédérales du 25 septembre 2022 approchent c’est l’occasion de procéder au premier sondage Tamedia/20 minutes concernant les quatre objets soumis au vote. Le peuple suisse est appelé à se prononcer dans trois domaines de natures différentes: agricole, sociale et fiscale.

Contre l’élevage intensif

Il se prononce d’abord sur une initiative populaire visant à combattre l’élevage intensif. À l’avenir, toutes les exploitations agricoles devraient respecter les directives de Bio Suisse de 2018 relative à l’élevage d’animaux: davantage d’espace, accès l’extérieur, taille réduite des groupes, abattage moins douloureux, etc… Ces exigences devront s’appliquer aussi aux produits importés. Pour permettre à la production helvétique de s’adapter, l’initiative prévoit un délai transitoire de 25 ans

L’AVS à 65 ans pour toutes et tous

Le gros morceau de ces votations est la réforme de l’AVS (AVS21), attendue depuis l’échec de la Prévoyance vieillesse 2020 en septembre 2017. Attaquée par un référendum de la gauche, cette réforme comporte deux volets. D’une part, elle prévoit d’augmenter l’âge de la retraite pour les femmes à 65 ans. Cette mesure devrait permettre de réduire les dépenses de l’AVS d’environ 9 milliards de francs au cours des dix prochaines années. Elle prévoit également une retraite à la carte entre 63 et 70 ans. D’autre part, la TVA doit être augmentée de 0,4%, ce qui devrait rapporter environ 1,5 milliard de francs de recettes supplémentaires par an à l’AVS. Pour que la réforme passe, les deux objets doivent être acceptés.

Modification de la loi sur l’impôt anticipé

Enfin, après avoir refusé la suppression du droit de timbre en février dernier, le peuple est appelé à se prononcer sur la suppression de l’impôt anticipé. Cette modification de la loi fédérale sur l’impôt anticipé a été avalisée par le Parlement, mais également attaquée par un référendum de la gauche. Elle vise à supprimer l’impôt anticipé sur les intérêts obligataires et le droit de timbre de négociation sur les obligations suisses.

Pour donner votre opinion, c’est par ici: premier sondage Tamedia/20 minutes sur les votations fédérales du 25 septembre 2022

Ton opinion

55 commentaires