Publié

GazaPremier tir contre Israël depuis le début de la trêve

Un obus de mortier a été tiré mardi de la bande de Gaza sur Israël. Il s'agit du premier tir depuis l'entrée en vigueur de la trêve qui a mis fin à sept semaines de guerre dans l'enclave palestinienne.

Les traces de tirs entre la frontière israélo-palestienienne.

Les traces de tirs entre la frontière israélo-palestienienne.

Cet incident n'a fait ni victimes, ni dégâts, précise Tsahal. L'information a été publiée par le lieutenant-colonel Peter Lerner sur le compte Twitter de l'armée israélienne.

Le Hamas, qui administre la bande de Gaza, a déclaré ne pas être au courant d'une attaque contre Israël, et réaffirmé son attachement à la trêve.

Négociations à venir

Le Hamas et Israël ont conclu le 26 août un accord de cessez-le-feu, négocié par l'intermédiaire de l'Egypte, mettant fin à cinquante jours de guerre qui ont fait plus de 2140 victimes côté palestinien, dont une majorité de civils, et 73 côté israélien.

Les deux parties doivent prochainement reprendre les négociations indirectes au Caire pour pérenniser le cessez-le-feu.

Ces discussions doivent notamment régler les questions les plus épineuses laissées en suspens à l'issue de la guerre, dont celle de la démilitarisation du Hamas, réclamée par Israël pour donner son feu vert à la reconstruction de l'enclave dévastée.

Reconstruction de Gaza

Mardi, Israël et Palestiniens se sont mis d'accord sur un «mécanisme provisoire» pour accélérer la reconstruction de Gaza, sous la surveillance de l'ONU, a annoncé un haut responsable des Nations Unies.

Cet accord prévoit un contrôle de l'organisation afin de s'assurer que les matériaux utilisés pour la reconstruction ne servent pas à des fins militaires.

L'Autorité palestinienne estime à 7,8 milliards de dollars (7,3 milliards de francs) le coût de la reconstruction à Gaza. La Banque mondiale et le FMI ont affirmé mardi le besoin vital de l'aide internationale et d'une levée du blocus imposé à la bande de Gaza.

Images de Gaza, entre consolidation de la trêve et reconstruction

1 / 19
Quelques jours après la Suède, le porte parole du ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a décéarl qu'il faudra bien reconnaître la l'Etat palestinien. (6 octobre 2014)

Quelques jours après la Suède, le porte parole du ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a décéarl qu'il faudra bien reconnaître la l'Etat palestinien. (6 octobre 2014)

Reuters
Mahmoud Abbas a réclamé à la tribune de l'ONU la fin de l'occupation israélienne et «l'indépendance de l'Etat de Palestine». (26 septembre 2014)

Mahmoud Abbas a réclamé à la tribune de l'ONU la fin de l'occupation israélienne et «l'indépendance de l'Etat de Palestine». (26 septembre 2014)

AFP
En attendant la reprise des négociations avec Israël, les représentants du mouvement du Fatah du président Mahmoud Abbas (photo) et du Hamas, qui forment la délégation palestinienne, vont rester au Caire pour engager des discussions au sujet de leurs dissensions internes.  (23 septembre 2014).

En attendant la reprise des négociations avec Israël, les représentants du mouvement du Fatah du président Mahmoud Abbas (photo) et du Hamas, qui forment la délégation palestinienne, vont rester au Caire pour engager des discussions au sujet de leurs dissensions internes. (23 septembre 2014).

AFP
(ATS)

Ton opinion