Hockey sur glace: Premier trophée pour la Suisse de Fischer

Publié

Hockey sur glacePremier trophée pour la Suisse de Fischer

«Les joueurs ont montré qu'ils étaient heureux d'être venus», a lâché le nouvel entraîneur national.

Keystone

L'équipe de Suisse a remporté le tournoi d'Arosa. En finale, elle a battu la Slovaquie 3-2 aux tirs au but. Patrick Fischer commence bien sa tâche à la tête de la sélection helvétique.

La victoire s'est donc jouée aux tirs au but. Reto Suri a marqué avant que le néophyte Marc Wieser ne donne la victoire aux couleurs suisses. Le Davosien a vécu une première sélection pleine d'émotions. Il fut l'un des meilleurs, a ajusté le poteau en cours de partie et a transformé le tir au but décisif. On comprend mieux pourquoi le Grison est actuellement le meilleur compteur suisse des neuf derniers matches de championnat.

L'exemple de Wieser est ce qu'a apprécié Patrick Fischer. «Les joueurs ont montré qu'ils étaient heureux d'être venus. Ils n'ont pas hésité à travailler dur. L'esprit est bon», a lâché le nouvel entraîneur national, qui pourra continuer à travailler dans la sérénité jusqu'au début du mois de février où l'attendront deux matches en Slovaquie.

Il est clair que pendant deux jours les joueurs n'ont pas ménagé leurs efforts. «Le coach nous avait expliqué qu'il voulait des shifts très courts. Nous devions rester 30'' sur la glace mais à une intensité très haute», précisait Gaëtan Haas, le centre biennois, qui fut l'un des meilleurs sur la glace.

Romy enfin

Si la marque était en faveur de la Suisse après deux tiers-temps (2-1), elle le devait à une réussite maximale. La sélection helvétique avait passé plusieurs moments difficiles dans la deuxième période. L'ouverture du score de Kudrna (30e) après un puck perdu par Grossmann dans la zone slovaque n'avait dès lors rien d'immérité.

Les Suisses ont connu le bonheur d'égaliser rapidement 91'' plus tard par Kevin Romy parfaitement servi par Geering. Le centre de Genève-Servette mettait fin à une disette de douze matches de Championnat depuis son dernier but contre Bienne. Et sous le maillot national, il n'avait plus trouvé le chemin des filets depuis un match contre l'Allemagne au Championnat du monde à Minsk en 2014.

Après une occasion gâchée par Du Bois, Martschini doublait le score en supériorité numérique après une belle triangulation en compagnie de Von Gunten et de Haas (35e). Ce dernier fut l'un des principaux animateurs du jeu offensif des Suisses. Le Biennois n'a pas hésité à prendre des risques pour monter le palet dans le camp slovaque.

Les joueurs de Patrick Fischer se sont fait surprendre au début de la dernière période par Skalicky, qui venait de quitter le banc des pénalités, avant qu'il ne déboule sur l'aile gauche sans être inquiété. Ils ont ensuite bénéficié de trois réelles chances de but par Haas, Moser et Hofmann, qui ont à chaque fois buté sur le portier Valent. A la 57e, Brunner manquait même la transformation d'un penalty en s'y prenant mal face à Valent, le gardien de Nitra (Slq).

(si)

Ton opinion