Hockey sur glace: Premier «vrai» succès pour un Lausanne clinique

Publié

Hockey sur glacePremier «vrai» succès pour un Lausanne clinique

Les Vaudois ont battu Lugano (2-3) samedi soir à la Cornèr Arena. Les Lions enchaînent une troisième victoire consécutive en National League, la première dans le temps réglementaire.

par
Chris Geiger
Aurélien Marti et Lausanne ont passé l’épaule contre Lugano (ici Marco Müller).

Aurélien Marti et Lausanne ont passé l’épaule contre Lugano (ici Marco Müller).

Marusca Rezzonico/freshfocus

Réalisme. Voilà le principal ingrédient qui a conduit Lausanne vers un troisième succès de suite en National League samedi soir sur la glace de Lugano (2-3). Au Tessin, les hommes de John Fust ont converti trois de leurs 26 tirs cadrés sur la cage défendue par Mikko Koskinen, de retour dans l’alignement après avoir été laissé au repos la veille à Genève. Cette rare efficacité a suffi au bonheur des Lions, qui ont décroché leur première victoire de la saison dans le temps réglementaire.

Le héros de la soirée se nomme une fois encore Robin Kovacs. Toujours sur son nuage, le top-scorer suédois a brillamment assuré le succès des Vaudois dans l’ultime tiers (44e, 1-3) en marquant le but du break, sa quatrième réussite de l’exercice. En début de période médiane, Jason Fuchs avait mis le LHC sur de bons rails en trompant au premier poteau le géant finlandais (23e, 1-2).

Mais l’essentiel de la rencontre s’est condensé en 38 secondes chrono à la 8e minute. Lausanne a d’abord ouvert le score grâce au duo Ken Jäger-Miika Salomäki, malgré la présence sur le banc d’infamie de leur coéquipier Fabian Heldner, de retour dans l’alignement et puni dès son deuxième shift de la saison. Partie en rupture, la révélation vaudoise du dernier exercice a pu inscrire son premier but de cette cuvée 2022/2023 en convertissant un caviar de son compère finlandais.

Mais l’avantage à la marque des Lions n’a tenu que 20 secondes, le temps pour Giovanni Morini de tromper l’excellent Ivars Punnenovs, préféré à Tobias Stephan pour la troisième fois consécutive, et de mettre un terme aux 27’’15 d’invincibilité en infériorité numérique du LHC depuis le début de la saison. 

Puis les Vaudois ont subi un deuxième coup du sort 18 secondes plus tard puisqu’ils ont perdu Miika Salomäki de manière prématurée. Le No 22 lausannois s’est fait l’auteur d’une vilaine et inutile charge à la tête sur Oliwer Kaski.

L’absence de l’ailier de la première ligne n’a finalement pas pesé sur le résultat, mais l’ancien joueur des Nashville Predators devra se racheter dimanche soir (coup d’envoi à 20h) à la Vaudoise aréna à l’occasion de la réception des ZSC Lions, finalistes malheureux des derniers play-off.

Lugano - Lausanne 2-3 (1-1 0-1 1-1)

Ton opinion