Cinéma - Première mondiale le 28 septembre à Londres pour «Mourir peut attendre»
Publié

CinémaPremière mondiale le 28 septembre à Londres pour «Mourir peut attendre»

Après une année et demie, l’attente semble toucher à sa fin pour les fans de James Bond. La première de «Mourir peut attendre» aura lieu à fin septembre à Londres.

Le coronavirus a longtemps retardé la sortie du dernier James Bond, «No time to die».

Le coronavirus a longtemps retardé la sortie du dernier James Bond, «No time to die».

AFP

La première mondiale du prochain volet des aventures de James Bond, «No Time To Die» («Mourir peut attendre»), aura lieu le 28 septembre à Londres, a annoncé vendredi sur Twitter le compte officiel du film. Le film sortira en salles deux jours plus tard.

La première mondiale était initialement programmée le 31 mars 2020 à Londres, mais a été plusieurs fois repoussée, en raison de la pandémie de coronavirus. Elle est désormais prévue mardi 28 septembre au Royal Albert Hall, prestigieuse salle de spectacle de la capitale britannique qui peut accueillir jusqu’à 5900 spectateurs.

Au soleil de la Jamaïque

Les producteurs Michael G. Wilson, Barbara Broccoli et le réalisateur Cary Joji Fukunaga rejoindront sur le tapis rouge Daniel Craig, qui incarne le célèbre agent secret britannique.

Dans le film, qui devrait être le dernier pour Daniel Craig, James Bond a quitté ses activités au sein des services secrets et profite enfin d’une vie tranquille en Jamaïque. Mais sa quiétude est vite interrompue lorsque son vieil ami de la CIA, Felix Leiter, vient lui demander de l’aide.

Billie Eilish pour la bande originale

Le «méchant» de l’histoire est incarné par l’Américain d’origine égyptienne Rami Malek, qui a décroché, en 2019, l’Oscar du meilleur acteur pour son interprétation de Freddie Mercury, chanteur emblématique du groupe de rock Queen. Figurent à ses côtés Lashana Lynch, Léa Seydoux, Ana de Armas, Ben Whishaw et Christoph Waltz.

Le thème officiel du film, également intitulé «No Time To Die», est interprété par la jeune chanteuse américaine Billie Eilish.

(AFP)

Votre opinion

6 commentaires