Tennis - Stricker et Laaksonen assurent, la Suisse mène 2-0
Publié

TennisStricker et Laaksonen assurent, la Suisse mène 2-0

Dominic Stricker a apporté le premier point à la Suisse contre l’Estonie en Coupe Davis, avant de voir Henri Laaksonen doubler la mise vendredi, à Bienne.

par
Jérémy Santallo
Séverin Lüthi (à gauche) et Dominic Stricker, vendredi, à Bienne.

Séverin Lüthi (à gauche) et Dominic Stricker, vendredi, à Bienne.

Urs Lindt/freshfocus

Dominic Stricker a bien mérité laccolade de son capitaine Séverin Lüthi. Le Bernois de 19 ans, qui faisait vendredi, à Bienne, sa première apparition avec l’équipe de Suisse de Coupe Davis, s’est montré parfait de bout en bout (6-3 6-4) pour apporter le premier point à sa sélection face à l’Estonie.

Opposé à Vladimir Ivanov (34 ans), ex-310e joueur mondial (2015) aujourd’hui 717e, le champion de Roland-Garros 2020 (287e) n’a même concédé aucune balle de break. Celui qui s’est révélé sur le circuit ATP au printemps dernier - quart de finale au Geneva Open et à Stuttgart - s’est parfois retrouvé à 30A sur sa mise en jeu mais a su dégainer des aces (14) quand il le fallait.

L’enfant de Münsingen a eu besoin de deux breaks pour cueillir son premier succès sous les drapeaux: le premier lors du sixième jeu du 1er set, où il a armé deux retours surpuissants avant de profiter d’un smash caviardé d’Ivanov. Et le deuxième à 2-2 dans la deuxième manche, moment où il a pris la mise en jeu adverse sur un passing de coup droit gagnant.

Laaksonen tranquille

Deux heures plus tard, la Suisse a viré en tête (2-0) après la deuxième rencontre de la journée.

En bon leader, Henri Laaksonen (119e) a triomphé sans trembler (6-4 6-0) de Mattias Siimar (1041e). Le Schaffhousois de 29 ans a été cueilli à froid dès le premier jeu mais a tout de suite refait son break de retard avant de prendre une deuxième fois le service de Siimar à 5-4 sur un coup droit croisé bien appuyé dans l’angle du court. Bien lancé, celui qui atteint le 3e tour de Roland-Garros et l’US Open cette saison a fait cavalier seul, lors d’un second set où il a infligé une roue de vélo à son adversaire.

La Suisse, qui doit battre l’Estonie pour disputer un barrage au printemps prochain à même de la ramener dans le groupe mondial I, aura l’occasion de valider son succès, samedi, dès 13h30, avec le double. Les deux gauchers, Dominic Stricker et Marc-Andrea Hüsler, sont fortement pressentis pour faire la paire.

Votre opinion