Actualisé

CyclismePréparez votre glacière, le Tour de France débarque en Romandie!

Avant le passage samedi et dimanche des meilleurs coureurs du monde sur le sol helvétique, il est temps de trouver un endroit pour voir passer le grand cirque de juillet. Voici de quoi commencer à y réfléchir.

par
Robin Carrel
Le passage du Tour de France et de Lance Armstrong devant des supporters, lors de l’étape entre Evian-les-Bains et Lausanne en 2000.

Le passage du Tour de France et de Lance Armstrong devant des supporters, lors de l’étape entre Evian-les-Bains et Lausanne en 2000.

AFP

Samedi 9 juillet, 8e étape, Dole - Lausanne (186,3 km)

Le Village départ de ce tracé franco-suisse sera posé, ça ne s'invente pas, sur le Boulodrome du stade Robert Bobin à Dole. Le départ fictif y sera donné à 13h05 et le départ réel 15 minutes plus tard. Le cap sera directement mis au sud-est, direction la Vallée de Joux. L'entrée en Suisse se fera entre 15h43 et 15h57, selon la moyenne des coureurs, juste après Bois d'Amont, au km 107,6.

Après le passage de la frontière, le peloton traversera la Vallée, sur la rive gauche du lac, via Le Brassus, Le Sentier, Le Solliat, Le Lieu, les Charbonnières et Le Pont. Pour que vous puissiez assurer vos arrières, sachez que cette dernière localité sera traversée par la fameuse caravane du Tour à 14h36. Les cyclistes, eux, sont attendus entre 16h19 et 16h36, selon que leur moyenne horaire sera de 45 (la plus rapide) ou 41 km/h (la plus lente). Le passage de la caravane, lui, est toujours prévu une heure et demie avant la course.

Le tracé de l’étape entière.

Le tracé de l’étape entière.

ASO

Place alors à la première montée répertoriée sur le territoire suisse. Et celle-ci est sans doute une montée record dans l'histoire du Tour de France, tant elle semble insignifiante. Le peloton affrontera, en effet, le Col de la Pétra Félix (136,9 km, entre 16h23 et 16h40), classé en 4e catégorie. Les données techniques de cette «difficulté» ne feront même pas peur au plus lourd des sprinteurs: 2,4 km à 1,5 %!

Vient alors le temps de la longue descente en direction des rives du Léman, après le passage du Col du Mollendruz, via Mont-la-Ville (à 16h42, à la moyenne de 43 km/h), L'Isle (16h47), Cuarnens (16h51), La Chaux (16h55), Cossonay (16h59), Allens (17h02), Gollion (17h05), Aclens (17h08), Romanel-sur-Morges (17h10), Bremblens (17h11) et Echandens (17h15).

Le profil de l’arrivée lausannoise.

Le profil de l’arrivée lausannoise.

ASO

C'est alors que les choses sérieuses vont commencer et que les punchers devraient commencer à prendre les choses en mains, aux dépens des baroudeurs qui n'auront pas manqué de tenter leur chance au début de l'étape. A 15 km de l'arrivée, les costauds atteindront Préverenges entre 17h08 et 17h30 et mettront le cap sur le sud de la capitale olympique, via Ecublens (17h14/17h37).

A Lausanne, les équipes voudront placer leurs cadors en passant par le rond-point de la Maladière et tout le long de l'Avenue de la Rhodanie, jusqu'à la place de la Navigation, où sera posée la banderole des 5 derniers kilomètres. C’est là que la vraie bagarre pour la victoire va débuter et que les supporters vont devoir jouer sérieusement des coudes s’ils veulent pouvoir y voir quelque chose et ramasser un ou deux bobs Cochonou.

Le gymkhana dans les rues de Lausanne.

Le gymkhana dans les rues de Lausanne.

ASO

Après avoir tourné à gauche devant le Boccalino, les coureurs vont remonter l’avenue d’Ouchy et se confronter aux premiers pourcentages. Après être passés sous les rails des chemins de fer, ils vireront ensuite à droite, pour passer devant la Tour Edipresse à l’avenue de la Gare, bifurqueront deux fois sur la gauche à Georgette et franchiront la place St-François. Là, ils auront un petit répit pour leurs mollets le long de l’avenue Jules-Gonin.

A 2 km de l’arrivée, tout explosera après le virage à droite et le franchissement du pont Chauderon. Au programme: la longue montée de l’avenue de Beaulieu. Dans la foulée, c’est à gauche et très vite à droite sur l’avenue Jomini et les 12% de pente pour rejoindre l’avenue du Mont-Blanc. Le peloton en terminera juste après avoir viré à gauche à la hauteur des Casernes et emprunté la route des Plaines du Loup pour franchir la ligne tout près du parking du Vélodrome.

Dimanche 10 juillet, 9e étape, Aigle – Châtel Les Portes du Soleil (192,9 km)

A Aigle, pour la première étape alpestre – mais pas vraiment «de montagne» vu le profil – de cette Grande Boucle, le Village du Tour sera déployé sur le parking Chevron et ouvrira aux invités à 9h30. Les coureurs seront appelés pour la traditionnelle signature avant le départ entre 11h20 et 12h20, la caravane prendra son envol en direction des montagnes un peu avant et passera la ligne de départ de 10h30 à 11h. Le départ fictif sera donné à 12h30 sur l’avenue Chevron, tandis que le départ réel et le Km 0 seront placés à la sortie de Vionnaz, en direction de Vouvry, après 7,5 km de défilé, pour un premier petit passage en Valais.

Les coureurs arriveront dans le canton de Vaud à Chessel à 12h50 (toutes les heures seront reproduites ci-dessous à la moyenne horaire dite «moyenne» de 39 km/h, la caravane passe pile 90 minutes avant), avant de continuer par Noville (12h55), Villeneuve (12h59), Veytaux (13h03) et Montreux (13h06). L’office du tourisme de Lavaux doit se réjouir d’avance, car la suite sera magnifique. Le peloton passera par La Tour-de-Peilz, Vevey, Corseaux, St-Saphorin, Rivaz, Cully, Riex, Epesses et Bellevue, entre 13h12 et 13h40. C’est ici, après 37,1 km de course, que sera jugé le premier GP de la Montagne de la journée (4,3 km à 4%).

La carte de cette étape à 90% suisse.

La carte de cette étape à 90% suisse.

ASO

Après Chexbres, Chardonne et Jongny, le parcours du Tour de France entrera dans le canton de Fribourg, pour un peu plus de 36 km, via Châtel-St-Denis (13h59), Semsales et son sprint intermédiaire (14h08), Vaulruz (14h20), Vuadens (14h21), Bulle (14h25), La Tour-de -Trême (14h28), avant d’écumer les communes de Gruyères (Epagny), Bas-Intyamon (Enney et Villars-sous-Mont) et Haut-Intyamon (Neirivue, Albeuve, Montbovon) entre 14h31 et 14h51.

Le peloton posera à nouveau les roues dans le canton de Vaud, pour s’attaquer aux cartes postales des Alpes locales: le Col des Mosses (13,3 km à 4,1%) et le Col de la Croix (8,1 km à 7,6%). Pour ce faire, il traversera les communes de Rossinière (14h59), Château d’Oex (Les Moulins, L’Etivaz et La Lécherette entre 15h03 et 15h29), avant de franchir les Mosses à 15h35. Ensuite, au tour d’Ormont-Dessous et Dessus (Les Mosses, La Comballaz, le Rosex, Vers l’Eglise et Les Diablerets, entre 15h35 et 15h50), direction le sommet du Col de la Croix à 16h11.

Le profil de cette 9e étape.

Le profil de cette 9e étape.

ASO

Il ne restera alors qu’une soixantaine de kilomètres à parcourir et on attaquera une longue descente par Villars-sur-Ollon (16h19), Ollon (16h31) et un deuxième passage à Aigle (16h35). L’heure de passer en Valais pile pour l’apéro et de prendre la direction de la France par Vionnaz (16h44), Collombey-Muraz (16h53), et Monthey (16h54) où les favoris commenceront à se marquer. Les premières attaques devraient avoir eu lieu avant Troistorrents (17h07) et le vainqueur se décidera entre Morgins (17h27) et le Pas de Morgins (17h33), une montée de 15,4 km à 6,1%.

Les cadors devront alors encore tenir, seuls ou en petits groupes, lors des 6 km de descente jusqu’à l’entrée de Châtel, en Haute-Savoie (17h35). Le tout avant un long faux-plat de quatre bornes, afin d’atteindre la ligne d’arrivée à Pré la Joux.

La montée finale.

La montée finale.

ASO.

Ton opinion