Publié

Sécurité routièrePrès d'un tiers des sièges auto insatisfaisant

Le dernier test TCS de sièges d'enfants portait sur 13 modèles. Neuf produits ont obtenu au moins la mention «recommandé».

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

TCS

Neuf produits sur treize testés, dans toutes les catégories de poids, ont obtenu au moins la mention «recommandé», alors qu'un a dû se contenter de la note «recommandé avec réserves» et que trois ont raté l'examen («non recommandés»).

Tous les sièges ont subi des épreuves concernant la sécurité, le maniement, l'ergonomie, la teneur en substances toxiques ainsi que la facilité de nettoyage et la finition. Les produits qualifiés de «recommandés», voire mieux, dépassaient en partie largement les prescriptions légales. Leur développement a pris en compte les exigences des tests de protection des consommateurs.

Il s'agit des modèles suivants: Joie i-Anchor Advance, Maxi-Cosi Rubi XP, Cybex Aton Q i-Size, Cybex Aton Q i-Size & Base Q i-Size, Cybex Sirona M2 i-Size, Recaro Zero 1, Kiddy Phoenixfix 3, Nania Befix SP et Jané Quartz.

Quatre produits insuffisants

Le modèle Osann Beline SP Luxe n'a obtenu que la mention «recommandé avec réserves» en raison de résultats inférieurs à la moyenne dans les épreuves de sécurité alors que les modèles Nuna Rebl et Recaro Optia ont même été jugés «non recommandés» pour cause de déficiences considérables dans cette même discipline.

Les deux derniers ont raté le test de collision frontale, provoquant du même coup un important risque de blessure. Le siège Diono Radian 5 a lui aussi été désigné comme «non recommandé». Exigeant d'importantes transformations pour répondre aux différentes catégories de poids et accompagné de diverses pièces détachées, ce modèle présente un risque élevé de fausse manutention. De plus, il n'est guère possible d'y attacher de grands enfants.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!