Télécommunications – Près de 3 milliards de personnes dans le monde ne sont pas connectées
Publié

TélécommunicationsPrès de 3 milliards de personnes dans le monde ne sont pas connectées

Selon l’UIT, un tiers de la population mondiale n’a encore jamais utilisé Internet. 96% de ces personnes vivent dans des pays en développement.

Tous les habitants de la planète auront-ils un jour accès à Internet, quel que soit l’endroit où ils vivent, comme ici pour ce membre de la tribu Nagaland, en Inde?

Tous les habitants de la planète auront-ils un jour accès à Internet, quel que soit l’endroit où ils vivent, comme ici pour ce membre de la tribu Nagaland, en Inde?

WSIS Forum 2018 Photo Contest/UIT

Cette année – pandémie oblige – l’utilisation d’Internet a explosé à l’échelle mondiale. Selon de nouvelles données de l’Union internationale des télécommunications (UIT), on a dénombré 4,9 milliards d’internautes en 2021, contre 4,1 milliards en 2019. Malgré cette croissance, 2,9 milliards de personnes n’ont encore jamais utilisé Internet. Soit 37% de la population mondiale.

Environ 96% des 2,9 milliards de personnes qui ne sont toujours pas connectées vivent dans les pays en développement, relève mardi l’UIT, dans un communiqué. Et même parmi les 4,9 milliards d’internautes, des centaines de millions n’ont accès à Internet que de manière occasionnelle, au moyen de dispositifs en partage ou d’une connectivité à bas débit, qui limite grandement l’utilité de leur connexion.

Quatre femmes sur cinq exclues du numérique

La hausse de 10% du nombre d’internautes dans le monde pendant la première année de la pandémie – progression annuelle la plus importante en dix ans – est due en grande partie à la pénétration d’Internet dans les pays en développement, qui a augmenté de plus 13%. Dans les 46 pays désignés par l’ONU comme étant les moins avancés (PMA), la hausse moyenne était supérieure à 20%.

«Toutefois, un large fossé en matière de connectivité existe toujours dans les PMA, où près des trois quarts de la population n’ont jamais utilisé Internet, souligne Doreen Bogdan-Martin, directrice du Bureau de développement des télécommunications de l’UIT. Les femmes qui vivent dans ces pays sont particulièrement marginalisées, puisque quatre sur cinq ne sont toujours pas connectées.» Sans compter que bon nombre de ces exclus du numérique sont confrontés à des problèmes tels que la pauvreté, l’analphabétisme, l’accès limité à l’électricité et le manque de compétences et de connaissances dans le domaine du numérique.

(comm/egr)

Votre opinion

0 commentaires