21.06.2019 à 11:35

AthlétismePrès de 50 médaillés olympiques à la Pontaise

Athletissima proposera un plateau royal, le vendredi 5 juillet prochain.

par
Sport-Center
La sauteuse russe Mariya Lasitskene sera une des attractions, le vendredi 5 juillet prochain à la Pontaise.

La sauteuse russe Mariya Lasitskene sera une des attractions, le vendredi 5 juillet prochain à la Pontaise.

Keystone

À deux semaines de l’édition 2019 d’Athletissima, les organisateurs ont annoncé de nouveaux grands noms qui viendront enflammer le stade de la Pontaise, le vendredi 5 juillet. Ainsi, le plateau 2019 réunira rien de moins que 49 médaillés olympiques et mondiaux, 28 médaillés européens et un total de 46 athlètes actuellement classés dans le top-3 du world ranking.

Tête d’affiche parmi eux, ou plutôt elles, la Russe Mariya Lasitskene, meilleure spécialiste du saut en hauteur féminin depuis plusieurs années. Elle qui vient de remporter le meeting d’Ostrava avec un magnifique saut à 2,06m s’élancera à la Pontaise avec l’idée de titiller le record du stade, qu’elle a elle-même établi à... 2,06m.

Côté messieurs, la soirée promet de belles luttes sur les distances de sprint. Sur 100m, duel intergénérationnel en perspective entre les «vétérans» américains Justin Gatlin (37 ans), et Michael Rodgers (34 ans), et la jeune génération, représentée notamment par l'Italien Filippo Tortu (21 ans), qui a déjà couru en 9’’97 cette année.

Alex Wilson sur 100m et 200m

Sur 200m, le plateau est tout aussi prometteur, avec la présence du vainqueur de l’an dernier, l’Américain Noah Lyles (bientôt 22 ans), qui représente lui aussi cette nouvelle génération de sprinters à qui l’avenir appartient.

A ses côtés, plusieurs garçons très rapides, à commencer par le Canadien Andre de Grasse, vainqueur jeudi soir à Ostrava, le champion du monde et d’Europe en titre, le Turc Ramil Guliyev, mais aussi le Français Christophe Lemaître, et bien sûr la vedette helvétique Alex Wilson. Notons que ce dernier, médaillé de bronze aux derniers championnats d’Europe, s’alignera tant sur 100m que sur 200m.

Quant au 800m, il réunira également les meilleurs spécialistes du moment. Les hommes à battre seront certainement le Canadien Brandon McBride, 3e meilleur temps mondial cette année, et les Kényans Ferguson Cheruiyot Rotich et Emmanuel Kipkurui Korir. Dans une course qui s’annonce rapide, le champion d’Europe en titre, le Polonais Adam Kszczot, cherchera aussi à tirer son épingle du jeu.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!